Afrique Lille/ Chedjou : «Je ne suis pas là pour dénoncer un tel ou un tel »

En ouverture de la 36ème journée de la Ligue, Lille accueille Reims ce vendredi.

C’est un match important pour le LOSC qui est en pleine dégringolade.

Encore européens il y a 15 jours, le club nordiste est en perte de vitesse suite à deux contre- performances avec pour conséquence 7 buts encaissés. Lille a montré une fébrilité défensive sur ses deux derniers rencontres. Alors qu’on voyait les Dogues revenir très fort en cette fin de saison, la passivité de l’arrière garde, a été montrée du doigt. De même, Steeve Elana le portier lillois n’est pas exempt de tous reproches.
« Il n’y a pas que lui, explique Aurélien Chedjou dans L’Equipe. Je n’ai pas envie de pointer du doigt un joueur plus qu’un autre. Même le coach a reconnu ses erreurs. »
« C’est vrai qu’on joue différemment(…) Il ne faut pas lui taper dessus. Mais on suit beaucoup plus les frappes, pour être plus proches au cas où… On essaye aussi de ne pas faire de fautes aux abords de la surface. »
« C’est normal qu’on se fasse taper sur les doigts. Il y a des fautes d’inattention, des mauvais placements, moins de lucidité, on s’encourage moins aussi en fin de match. Après, on peut faire beaucoup plus et pas seulement en défense. Mais je ne suis pas là pour dénoncer un tel ou un tel », a déclaré Aurélien Chedjou.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com