Afrique Mangala : « Jouer pour la France, un principe »

Solide défenseur du FC Porto, Eliaquim Mangala (22ans) fait partie des nouveaux convoqués par Didier Deschamps pour la tournée de l’équipe de France en Amérique du Sud en Juin.

Né à Paris, le Congolais d’origine s’adonne au foot en Belgique où il y réside avec ses parent dès l’âge de 5 ans  « On a déménagé à 5 ans. J’ai commencé à jouer en Belgique dans des petits clubs jusqu’à mon arrivée au Standard de Liège, se souvient-il sur le plateau de Luis Attaque à RMC. J’ai fait une saison en jeune et je me suis retrouvé dans le groupe pro » à l’âge de 17 ans.

Après trois saisons à Liège couronnées par un titre de champion et une Coupe de Belgique, ses performances attirent le FC Porto qui l’enrôle contre 6 millions d’euros.  La Belgique mais aussi son pays d’origine la RDC le sollicite pour une expérience internationale, mais il avait son rêve «  Jouer avec la Belgique ? Non, j’ai toujours été attaché à la France, poursuit-il.  Un de mes rêves était de jouer pour la France. Je suis resté à mes principes. C’est mon choix depuis que je suis petit. Ça n’a jamais changé malgré les sollicitations de la Belgique ou du Congo. J’ai été approché, mais j’ai toujours dit vouloir jouer pour la France.» En juin le rêve de Mangala deviendra réalité puis que le sélectionneur des Bleus ambitionne tester tous les joueurs retenus contre l’Uruguay ou le Brésil.

Champion du Portugal avec le FC Porto, Eliaquim Mangala est dans le viseur de certain club dont Manchester United. Sa clause libératoire est fixée à 50 millions d’euros. Il est avec  Joshua Guilavogui, les bizuths du groupe et est prêt pour le bizutage  « Je sais ce que je vais chanter, mais pour le moment, je le garde pour moi », conclut-il.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS