Afrique Mercato : Rami recentre le débat

Annoncé sur la touche à Valence, Adil Rami a fait le point sur sa situation sur les ondes de RMC dans Luis Attaque  « (…) J’ai lu que Valence me poussait vers la sortie, c’est totalement faux ! J’ai rompu mon contrat avec mon agent en février. J’ai bien rigolé car mardi j’ai eu un entretien avec les dirigeants de Valence et pour eux c’est impossible de me laisser partir », a confié le défenseur de 27 ans.

L’ancien Lillois assure être pleinement intégré dans le club espagnol même s’il n’exclut pas un possible départ  « J’apprends beaucoup à Valence et en Espagne. Aujourd’hui je suis bien mais ça ne m’empêche pas de dire que j’ai des envies d’ailleurs », explique l’international français, lié à Valence FC jusqu’en 2015 « J’ai une clause entre 10 et 12 millions donc on va voir ce qui est le mieux pour moi. »

S’il admet avoir été courtisé par des clubs russes, Anzhi notamment, le défenseur d’origine marocaine n’envisage pas faire le grand écart   «  J’ai eu des appels de l’Anzhi, ça a bougé. Je ne sais pas concrètement ce qui a été dit. Mais ce n’est pas mon ambition. J’ai 27 ans. Si je pars là-bas, je me mets des barrières. Aujourd’hui, je veux trouver un grand club… »

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS