Afrique Gambie : 5 à 8 ans de prison pour avoir joué au football

JAMMEEn Gambie, petit pays de l’Afrique de l’Ouest, jouer au foot peut parfois coûter la prison. 10 jeunes joueurs l’ont appris à leur dépend mercredi dernier. Ils ont été arrêtés en plein match par la police et jetés en prison. Et pour cause, ils jouaient un tournoi de football communément appelé « Navetane », tournoi interdit par le chef de l’Etat, Yaya Jammeh.

En effet, « Navetane »  est une compétition qui se joue pendant la saison pluvieuse au Sénégal et en Gambie et permet aux élèves et étudiants de s’épanouir. Mais depuis son arrivée au pouvoir en 1994, le président gambien a interdit ce tournoi prétextant qu’il s’agit d’une « manière d’inciter la jeunesse d’aller cultiver la terre et d’aider leurs parents, en majorité pauvres ». Il a d’ailleurs ordonné au chef d’Etat major des forces armées et au directeur de la police d’arrêter quiconque serait trouvé en train de jouer au football durant la saison des pluies.

Mais plusieurs localités ont fait fie de cette interdiction et continuait à organiser cette compétition. C’est ainsi que la police a fait une descente musclée la semaine dernière dans la région de Central River où les dix jeunes, des adeptes de « Navetane », ont été arrêtés en plein match sur le terrain de jeu. La plupart sont des étudiants. Ils risquent 5 à 8 ans de prison.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com