Afrique Mondial 2014: Après sa défaite, l’Ethiopie a-t-elle laissé filer ses chances de qualification ?

ETHIOPIE art 1Les choses n’ont pas marché pour l’Ethiopie dans sa confrontation face aux Super Eagles du Nigeria cet après-midi dans le cadres des matchs aller des barrages de la Coupe de monde Brésil 2014. Les Antilopes Walyas se sont inclinés à domicile devant le Nigéria 1-2 après une rencontre loin d’être ridicule.

Les Éthiopiens n’ont pourtant pas baissé les bras. Pratiquant un beau jeu avec une touche de balle comme ils l’avaient déjà démontré lors de la CAN 2013, les compatriotes d’Hailé Guébré Sélassié ont mis à plusieurs reprises le milieu et la défense nigériane à rude épreuve, gâchant même plusieurs occasions nettes. Ils réussiront tout de même à marquer en première mi-temps, mais le but ne sera pas validé alors que la balle a bel et bien franchi la ligne du but de Vincent Enyeama.

Revenu des vestiaires après la pause, c’est logiquement qu’ils ouvriront le score à la 57ème minute par Assefa. Mais les Nigérians, plus expérimentés et plus habitués à ce genre de situation, ne paniqueront point. Au contraire, ils égaliseront grâce à Emenike avant de se voir accorder un pénalty en fin de match. Sanction transformée par le même Emenike.

L’Ethiopie vient ainsi de perdre à Addis-Abeba après plus de cinq ans d’invincibilité à domicile.

Les Éthiopiens ont-ils laissé filer leur chance de qualification ?

Au vu du résultat qu’ils viennent de faire avec les Super Eagles, les Antilopes Walyas ont-ils hypothéqué leur chance de qualification pour la prochaine Coupe du monde ? ETHIOPIE art 2Apparemment, tout porte à croire que oui si on se réfère aux récentes confrontations entre Éthiopiens et Nigérians.

En effet, depuis 2011, les deux pays se sont croisés 4 fois (y compris le match d’aujourd’hui). Le 27 mars 2011, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2013, le Nigeria a battu chez lui l’Ethiopie 4-0. Au match retour à Addis-Abeba, les deux pays se sont séparés dos à dos (2-2). Pas plus tard que lors de la dernière CAN en janvier, l’Ethiopie a été battue par les Supers Eagle 2-0 dans l’une des rencontres du groupe C avant de plier une fois de plus cet après-midi à domicile.

En résumé, en 4 rencontres, le Nigeria l’a emporté trois fois avec un match nul. Autant d’éléments qui prouvent qu’il sera difficile aux Antilopes d’aller titiller les hommes de Stephen Keshi à domicile en novembre prochain.

Quand on sait en plus qu’avec cette victoire, le Nigeria a pris un ascendant psychologique sur son adversaire et qu’il recevra l’Ethiopie à domicile au match retour, il y a de quoi penser que les chances des Antilopes sont quasiment nulles.

Mais le football reste le football avec, parfois, ses surprises tant agréables que désagréables. Les Éthiopiens ont donc des raisons d’espérer.

 

 

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com