Afrique André Ayew: le football de père en fils – la biographie –

AYEW art 1Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. Cet adage correspond si bien à André Ayew. A seulement 24 ans, le jeune ghanéen est devenu un cadre de l’Olympique de Marseille, club mythique de France avec lequel il évolue depuis 2005. Il sera sans doute décisif mardi après-midi en sélection ghanéenne dans le match qui les opposera aux Pharaons d’Egypte comptant pour les barrages de la Coupe du monde 2014. Biographie d’un footballeur de talent, aussi bien en club qu’avec les Blacks Stars du Ghana.

André Ayew a vu le jour le 17 décembre 1989 à Seclin, dans le Nord de la France. Sa naissance dans cette localité n’a pas été le fruit du hasard. Durant cette saison, son père, ancien footballeur professionnel, évoluait à Lille, actuel club de Ligue 1. André Ayew possède également la nationalité française et a deux frères : Rahim Ayew son aîné et Jordan Ayew son cadet.

Sur les traces d’Abedi Pelé

Fils d’Abedi Pelé, ancien footballeur ghanéen et triple Ballon d’or africain ayant évolué à l’Olympique de Marseille entre 1990 et 1993, André Ayew a voulu suivre les traces de son géniteur. C’est ainsi qu’il rejoint le centre de formation de Marseille en 2005. Il évoluera en attaque avec l’équipe réserve en CFA 2, puis avec l’équipe des 18 ans avant de signer son premier contrat professionnel avec les Phocéens en 2007.

André Ayew joue son premier match en Ligue 1 le 15 août 2007 contre Valenciennes. Le 24 octobre de la même année, il fait son baptême de feu en Ligue des champions contre le FCAYEW art 2 Porto. En dépit de son jeune âge, il s’imposera petit à petit au sein de l’effectif marseillais mais sera prêté d’abord au FC Lorient en 2008, puis à l’AC Arles-Avignon en 2009 participant à la montée du club en Ligue 1.

Le Ghanéen revient à Marseille en juin 2010, enchaîne les bonnes performances et est régulièrement titularisé par Didier Deschamps, l’entraîneur d’alors. Grâce à ses prestations en Ligue 1, il est nommé pour le titre de meilleur espoir aux trophées UNFP 2011 et remporte par ailleurs le prix du meilleur joueur de la saison élu par les supporters de Marseille.

André Ayew a marqué ses deux premiers buts en Ligue des champions le 28 septembre 2011 lors de la 2e journée des matchs de poule face au Borussia Dortmund. En décembre 2011, le Ghanéen à prolongé d’un an son contrat avec l’OM et est lié au club jusqu’en juin 2015.

Carrière en sélection

Août 2007, date sans nul doute très importante dans la carrière internationale d’André Ayew. Claude Le Roy, sélectionneur du Ghana, le convoque contre le Sénégal. Le Marseillais est ensuite retenu pour participer à la CAN 2008 qui se déroule au Ghana, son pays. Il entre en jeu pour le match d’ouverture contre la Guinée, puis contre la Namibie et le Maroc.

AYEW art 3André Ayew a également pris part à la CAN Angola 2010. C’est lors de cette compétition qu’il marque son premier but en sélection nationale. Il était aussi de l’équipe qui a participé à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud où le Ghana a atteint les quarts de finale.

Mais, bien avant le mondial sud-africain, il a pris part, en 2009, à une autre coupe du monde : celle des moins de 20 ans où il était capitaine des jeunes Black Stars. Le Ghana en était sorti vainqueur après avoir battu le Brésil en finale. André Ayew est aujourd’hui l’un des cadres de la sélection ghanéenne.

 

 

Palmarès

En club

Olympique de Marseille

–          Trophée des Champions (2010 et 2011)

–          Vainqueur de la Coupe de la Ligue (2011-2012)

–          Vice-champion de France (2011-2013

En sélection

–          Coupe d’Afrique des Nations junior (2009)

–          Coupe du monde U-20 (2009)

–          Finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations (2010)

Distinctions personnelles

–          Nommé pour le titre de meilleur espoir de la Coupe du monde 2010.

–          Élu meilleur joueur de la saison 2010-2011 par les supporters de l’OM.

–          Trophée BBC du meilleur joueur africain de l’année en 2011

–          Troisième au classement du joueur africain de l’année décerné par la CAF en 2011.

–          Nommé pour le titre du joueur africain de l’année (2012).

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. oui,je reconnait que tu es fort jeune et permet ton nom reste graver dans la memoire de tous jusqu’a la fin de ta carriere.
    je demande un service j’ai mon neveu qui veut sse faire former au centre de ton vieux,je peux avoir le contact du centre stp s’est urgent fait le pour moi

Comments are closed.