Afrique Mondial 2014: « L’Etat exige plus d’engagement pour le maillot national » selon le DHC sénégalais

L’Etat du Sénégal représenté par le ministère des Sports et de la vie associative et la fédération sénégalaise de football dirigée par Me Augustin Senghor, se sont rencontré ce vendredi soir à Dakar pour débattre «  de la défaite  3 à 1, des Lions face aux Eléphants de Côte d’Ivoire, le 12 octobre dernier en match comptant pour la manche aller des éliminatoires du mondial 2014 ». 

mBAGNIK nDIAYESelon le Directeur de la haute compétition du Sénégal Souleymane Boune Daouda Diop  « l’Etat du Sénégal est conscient du fait qu’une rencontre de football est  toujours sujette à trois résultats dont la victoire, la défaite ou le nul ». Mais en toute chose ajoute t-il « il faut que la manière sied. Or, ce qui a été constaté le 12 octobre dernier de la part des Lions est décevant pour l’Etat, le peuple et les joueurs eux-mêmes. Car les Lions n’ont démontré  aucun effort face à une équipe ivoirienne qui n’a pas été dans son meilleur jour ».

Donc, pour le DHC sénégalais « l’Etat qui a d’autres priorités accepte encore de financer  très cher l’équipe nationale. Donc, il voudrait aussi que si cette équipe devait perdre, que cela soit dans des conditions acceptées et reconnues par tous comme étant normales. Car ils auront tout donné »

Dès lors en prélude au match retour prévu le 16 novembre prochain à Casablanca, les autorités sénégalaises « veulent une équipe plus conquérante et plus entreprenante pour gagner et se qualifier ou simplement livrer ce match de rachat que les Sénégalais attendent d’eux. Même si on ne se qualifie pas ».

Aussi le DHC a informé «  dés lundi le budget pour cette rencontre sera voté en accord avec la fédération sénégalaise de football et le mercredi suivant, la mission de prospection se rendra à Casablanca pour préparer le terrain en attendant le match du 16 novembre à venir ».

A rappeler que la rencontre Côte d’Ivoire –Sénégal du 12 octobre dernier avait coûté au contribuable sénégalais la somme de 165 millions de FCFA. Et qu’une même somme sinon plus devrait être déboursée pour la manche retour pour laquelle le Sénégal reçoit et gère beaucoup de dépenses dont la location du stade de Casablanca.

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS