Angleterre Nicolas Anelka : de la quenelle aux insultes à Domenech ! Le roi de la provoc !

anelka

Nicolas Anelka, 34 ans,  est un grand joueur même si son palmarès aurait pu être encore bien plus prestigieux.

Le joueur qui fait la buzz ce week-end avec une quenelle – geste qualifié de salut nazi-, n’en est pas à sa première provoc ! (Nicolas Anelka a assumé son geste expliquant sur son compte Twitter  : «Ce geste était juste une spéciale dédicace pour mon ami humoriste Dieudonné»)

On peut même dire qu’il est le champion dans cette catégorie !

Flash Back…

– A 17 ans,  il entame un premier bras de fer qu’il gagne contre le PSG, son club formateur. Il trouve qu’il ne joue pas assez et qu’il mérite mieux dans un autre grand club européen. Direction Arsenal ! Nous sommes en 1997.

– Deux ans plus tard, il se met les tabloïds anglais à dos, et décide de partir au Real Madrid. Son transfert à l’époque est énorme : 40 millions d’euros. En 2000 il refuse de s’entraîner trois jours, réclamant que l’équipe s’adapte à son jeu !!! Il est suspendu un mois et il écope d’une amende record de 450.000 euros. Il présentera ses excuses 15 jours plus tard.

– Après Madrid, le voilà de retour au PSG (plus de 30 millions d’euros). Il s’illustre surtout en giflant un journaliste de l’Equipe en 2001. Il est prêté à Liverpool au mercato d’hiver de la saison 2001-2002.

– Nicolas Anelka ne fait pas partie de la grande aventure des Bleus champions du monde en 1998.  En 2003, il est convoqué à la dernière minute pour pallier le forfait de Sydney Govou. Il refuse de venir en sélection. « Ne pas jouer deux coupes du monde ne l’a pas tué. »  Il se dit, cependant, prêt à revenir à une condition que  Jacques Santini, le sélectionneur, s’excuse et «s’agenouille devant lui» !!!

– Nicolas Anelka finit par revenir en Equipe de France. Et pendant la coupe du monde en Afrique du Sud, il insulte le sélectionneur dans les vestiaires pendant la mi-temps. Il est exclu du groupe et écope de 18 matchs de suspension. Il se dit «mort de rire». « Un homme sans ennemi est un homme sans valeur comme l’époque adore les hypocrites, je ne m’attends pas à n’avoir que des amis. Pendant toute ma carrière, ce fut un combat constant contre la presse. D’ailleurs, dans un futur proche, j’envisage de décerner et d’organiser la cérémonie du journaliste de plomb, qui récompensera le plus bidon d’entre eux. Il sera élu par les joueurs. Le choix s’annonce délicat tant les candidats sont nombreux »

– Raymond Domenech  dans son livre «Tout seul » est revenu sur ce clash avec Nicolas Anelka lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud à la mi-temps du match France-Mexique (0-2. : « J’avais demandé de la profondeur et toi Nico, sur le premier ballon, tu restes là sans bouger (Anelka proteste). Patrice Evra a alors essayé d’éteindre le feu qui couvait (…) Mais Anelka ne s’est pas calmé et a lancé : ‘Enculé, t’as qu’à la faire tout seul ton équipe de merde ! J’arrête moi…’. Je n’ai pas tout entendu. La fin de la phrase m’a échappé dans le brouhaha. J’ai été moins choqué par l’insulte que par le tutoiement qui cassait une barrière, celle des fonctions, des âges, de la hiérarchie »

– Il signe en suite un contrat de deux ans avec le Shanghaï Shenhua, un club chinois, assume ses 230 000 euros par semaine, et annonce la mort du foot occidental ç : « Je suis venu en Chine en éclaireur. J’ai ouvert la voie, comme d’habitude. Je suis un aventurier. Certains footballeurs restent toute leur carrière dans le même club. Moi, je n’aurais pas pu. J’ai toujours voulu découvrir ce continent et cette mentalité. Et comme je suis fan des films de kung-fu, de Jackie Chan, de Jet Li, de Bruce Lee. C’était pour moi une décision logique ainsi qu’un choix financier » (…) Je travaille depuis très longtemps pour gagner ma vie. J’ai fait des sacrifices très jeune. Aujourd’hui, cela porte ses fruits. Si tu ne comprends pas les salaires énormes des joueurs, c’est que tu n’as rien compris au business du foot ! Il y a vingt-cinq ans, ces gros salaires n’existaient pas (…) Ceux qui prennent de telles décisions sont les mêmes qui ont plongé le pays dans la crise. Pas étonnant que le football se mondialise. La Chine, le Qatar, la Russie et bientôt l’Inde : ce sport n’appartient plus à l’Occident. Après, il faut un certain mental pour s’imposer à l’étranger ».

Quel sera le meilleur club africain 2013 .

ATS Awards: Le meilleur club africain de l'année est

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Quel sera le meilleur sportif africain de l’année ?

Quel est le sportif Africain de l'année 2013 ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Meilleure sportive africaine de l’année

Africa Top Sports. com Awards 2013 : et la meilleure sportive africaine est

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Meilleur communicant sur les réseaux

Quel est le meilleur communicant sur les réseaux sociaux ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

L’événement sportif africain de l’année 2013

ATS Awards : et l'événement sportif africain de l'année est...

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Le meilleur entraineur africain de l’année 2013

ATS Awards : le meilleur entraineur du continent de l'année est

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS