Football José Anigo : « OM a connu pire ! »

Anigo une

L’Om a perdu ce soir une nouvelle fois contre Monaco – O-2-

Et le club est en crise, même si José Anigo  cherche à calmer le jeu et les esprits: « On vit une période de doute compliquée. Mais on a connu pire à Marseille, a tenu à relativiser le coach de l’OM. Plus vite on sortira de ça, mieux ce sera pour le club. Ce qui est important, c’est que les joueurs soient convaincus par eux-mêmes. Je suis persuadé que ça va revenir. On a manqué d’agressivité. Quand on est gagné par le doute, c’est difficile de produire des choses intéressantes. Le collectif doit retrouver la confiance. Mais il y a quand même eu des signes encourageants en fin de match. (…) Dans un premier temps, il faut panser les plaies et remettre le moral des troupes au beau fixe. Dans leur tête, il y a un peu de souffrance. » 

logo-om

La colère est pourtant grande ce soir à l’OM qui vient de subir une nouvelle humiliation ( Revoir la vidéo des buts)

L’OM  s’enfonce. La semaine dernière, il a été éliminé par Nice sur le score de 4 buts à 5 par Nice en  16es de finale de la coupe de France de Foot.- Revoir les buteurs et le récit du match

Autant dire le club a tout perdu !!! Le club pointe à la 9e place du championnat avec 32 points, très loin du PSG ( 51 points !)

L’OM avait déjà été éliminé de la Coupe de la Ligue aussi.  – L’OM était tombé à Lyon, 2 buts à 1-

En remplacant provisoirement Elie Baup viré en décembre, José Anigo espérait redonner des couleurs au club. Qui va vouloir lui succéder sur le banc, lui qui a annoncé qu’il ne voulait pas y rester.  « Je pense que cela serait une connerie, pour moi et pour le club. Je suis sûr que le président et moi trouverons quelqu’un pour mener le projet. (…) Il y a des pistes françaises et étrangères. Moi, je peux travailler avec tout le monde et je ne rejette personne, contrairement aux idées reçues.» Et il pourrait même aller tâter du banc ailleurs : «Vous imaginez ce que j’ai vécu pendant 10 ans ici ? Je suis passé par toutes les étapes. De la meilleure à la plus mauvaise. (…) Ailleurs, ça ne pourra jamais être plus difficile qu’ici pour moi.»

Vincent Labrune espérait :« n choc psychologique  pour nous permettre de retrouver toutes nos ambitions. L’équipe n’affiche pas l’envie et la qualité qu’on est en droit d’attendre d’elle, surtout dans un club tel que l’Olympique de Marseille, poursuit Vincent Labrune, qui tiendra une conférence presse lundi. Comme cela est malheureusement le cas dans ces circonstances, le coach paye pour les mauvaises performances, mais j’attends maintenant une réaction très rapide de mes joueurs.» Ce choc n’a pas eu lieu…

José Anigo est aussi très éprouvé par un tag insultant mettant en cause son honneur – Voir la photo-

Non seulement, l’OM n’aura pas les moyens de recruter mais on se demande bien comment il va pouvoir reconstruire une équipe.

Le président Labrune est lui aussi visé.

Les prochaines semaines s’annoncent très chaudes à l’OM !
Ce soir, Les South Winners qui le 24 janvier  avaient mis le feu en déclarant dans un communiqué «Faisons leur vivre l’enfer dans leur vie de tous les jours. Dans la rue, à la boulangerie, dans les restaurants, en discothèque (quand Mandanda décide de débloquer la cagnotte)… Humilions ces sous-hommes !»  tentent de calmer le jeu.

Voici leur nouveau communiqué : « Les South Winners ont pris la décision de retirer le texte du 22 janvier au sujet des joueurs de l’Olympique de Marseille. Ces dernières 48h, beaucoup d’amalgames ont été faits. Nous condamnons les tags odieux à l’encontre de José Anigo et nous ne nous reconnaissons pas à travers de tels actes. Par passion, sous le coup de la colère, face à des joueurs qui bafouent notre maillot, nous avons jugé utile de les secouer sèchement. Malheureusement, avec du recul et vu les faits de ces dernières heures, même si sur le fond nous avons certainement raison, sur la forme, nous avons sous estimé l’impact de ce texte. »

Reste que la situation n’a jamais été aussi explosive !

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS