Cameroun Sénégal / Mondial de sabre féminin : Les africaines « sabrées » d’entrée de jeu

escrimeLes pays africains engagés dans  la coupe du monde de sabre  féminin, organisée pour la première fois au Sénégal, en Afrique au sud du Sahara, n’ont pas bien démarré la compétition.

Les Sénégalaises d’entrée de jeu vendredi 7 février ont été sabrées complètement. Sur neufs (9) oppositions, elles n’ont réussi qu’une seule victoire. Celle de la sabreuse Ndeye Fatou Thiam qui en phase de poule a battu l’Américaine Lena Jonhson. Avant d’être éliminée tout bonnement

Au même titre que les Sénégalaises, les autres pays africains engagés dans ce mondial dont le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Mali n’ont pas fait mieux. Ils ont tous été éliminés au premier tour ou terminé derniers de leurs poules.

Mais à en croire Raniero Bernardini responsable des compétitions internationales à la fédération internationale d’escrime (FIE),  » l’Afrique est sur la bonne voie. Les athlètes africains ont des athlètes physiques, mais doivent surtout travailler l’aspect technique. Car les maîtres d’armes ne sont pas performants« .

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS