Afrique Jeux Africains 2015: le ministre Congolais des Sports optimiste sur l’organisation

Intervenant dans le cadre du congrès ordinaire de l’AIPS-AFRIQUE qui a pris fin à Dakar ce vendredi le ministre Congolais des Sports et de l’Education Physique, le Dr Léon Alfred Opimbat a révélé que «  cinq mois avant les jeux africains dans son pays, toutes les infrastructures seront livrées…ce sera en mars 2015 ».

dr alfred opimbat » Votre tribune est la meilleure pour parler des 11e jeux africains de la jeunesse qui auront lieu dans 17 mois et qui permettront aux africains de se démontrer« , affirme d’emblée le ministre congolais des Sports le Dr Léon Alfred Opimbat.

 Selon lui  » si le Congo a sollicité l’organisation de ces 11e jeux, c’est pour permettre  aux jeunes sportifs africains de se préparer pour les J.O 2016. La deuxième raison est de poser les bases d’une nouvelle conscience sportive au Congo La troisième raison c’est de célébrer les 50 ans des jeux africains qui s’était tenus à Brazzaville en 1965 et où l’Afrique revient avec honneur. Les préparations vont bon train. Tout est en place, avec l’ACNOA et l’UCSA on est entrain d’avancer ».

A en croire le patron du Sport Congolais «  le 23 novembre 2013, toutes ses structures ont paraphé un protocole d’accord avec la République du Congo et en ce sens tout l’agenda des jeux à été adopté et sur ce fait tout est pris en compte dans le cadre de ses jeux« .

Mais face aux inquiétudes, le Dr Opimbat rassure : « l’ensemble des infrastructures seront livrées en Mars 2015 soit 5 mois avant le début des jeux. Sur le plan logistique les avancées sont nettes.  La dernière mission qui s’est tenue il y a une semaine a donné de bons gages par rapport à la réussite de ces jeux. On est à 50% de la réalisation des infrastructures et le principal projet qui vise un complexe sportif ultra moderne, sera basé à l’est de la ville. Et que même la météo est prise en compte d’où l’organisation en juillet 2015.

Selon lui «  l’objectif des jeux est de faire en sorte qu’ils soient qualificatifs pour les jeux olympiques de 2016 ».

 A chaque étape, l’Etat congolais avec ses 18 millions d’habitants entend informer sur l’évolution des travaux. A rappeler que le budget global tourne autour de 80 milliards de FCFA rien que pour les infrastructures sportives.

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS