Afrique Coupe du Monde Brésil : l’Afrique peut créer la surprise !

Football : Cote d Ivoire / Mali - Coupe d Afrique des Nations - Demi Finale - 08.02.2012 -

L’Afrique sera représentée par cinq pays lors de la prochaine Coupe du Monde de foot au Brésil  -Ghana, Algérie, Cameroun, Nigéria, Côte d’Ivoire-

Jamais un pays africain n’a réussi à ce jour à dépasser un quart de finale de cette compétition. Alors 2014 sera–t-elle l’année de l’Afrique ?

Le site Catch Brasil. com a enquêté.

Pape Diouf, l’ancien président de l’Olympique de Marseille pense que deux sélections africaines se qualifieront  au second tour de la Coupe du Monde 2014 de football. Il vient de confier à une agence de presse sénégalaise  « Mon sentiment qui repose davantage sur une intuition que sur une analyse froide, m’amène à croire qu’on peut retrouver deux équipes africaines à l’issue du premier tour. C’est un pronostic de cœur et de raison. L’Afrique ‘étonnera plus d’un lors de la coupe du monde 2014′. Voir une équipe ou deux équipes en quarts de finale, c’est déjà un très bon résultat’’.

Stephen Keshi, le sélectionneur des Super Eagles, y croit, lui aussi.Le Nigéria qui est devenu la première puissance d’Afrique et qui compte plus de 150 millions d’habitants est dans le groupe de l’Argentine, de la Bosnie-Herzégovine et de l’Iran.« Tout le monde réserve la première place à l’Argentine alors que le tournoi n’a pas débuté ! Qui peut dire aujourd’hui qui va terminer premier ? Le Nigeria, comme les autres sélections du groupe a ses chances. Notre objectif, c’est de passer le premier tour. Pas seulement pour le Nigeria, mais aussi pour toute l’Afrique ! On en a le potentiel ».

Avram Grant, l’ancien coach de Chelsea, croit lui aussi aux chances africaines au Brésil :« Je suis convaincu que les équipes africaines produiront d’excellents résultats à la Coupe du monde cet été au Brésil. Je pense sincèrement qu’avec un moral au plus haut, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria pourraient franchir le cap des quarts de finale et écrire une nouvelle page de l’histoire du football africain »

« Le jour viendra où le champion du monde sera Africain. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi ce n’est pas déjà fait compte tenu de l’immense potentiel des footballeurs de ce continent. La clé du succès viendra, d’après moi, du mental qui leur a souvent fait défaut dans les moments cruciaux, en particulier en fin de rencontres. Mais c’est quelque chose que l’on peut aisément modifier ».

Alors qui prend le pari ?

A suivre donc

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS