Amerique du Sud Mondial 2014-Travaux: La présidente du Brésil accuse la FIFA d’être à l’origine des retards

FifouA huit jours du coup d’envoi de la Coupe du monde 2014, les critiques pleuvent surtout en ce qui concerne le retard dans les travaux. Mais n’allez surtout pas accuser le gouvernement brésilien. Dilma Rousseff ne l’acceptera pas.

Lors d’une rencontre avec des journalistes étrangers à Brasilia mardi soir, la présidente brésilienne a accusé en partie la Fifa d’être à l’origine des retards.

D’après Dilma Roussef, la Fifa avait promis que la construction des stades serait financée par l’initiative privée lorsque le Brésil a décroché l’organisation du Mondial 2014, en 2007. Mais, poursuit-elle, quand le gouvernement a vu que « pas même la moitié d’un stade » ne sortait de terre, il a dû en grande partie les financer.

Par ailleurs, selon la N°1 du pays, la majorité des investissements publics effectués depuis 2007 l’ont été « pour le Brésil », et pas pour le Mondial. Et de donner l’exemple des aéroports et des travaux de mobilité urbaine que certaines des 12 villes hôtes n’auraient pas planifié « avant de nombreuses années » sans la perspective de la Coupe du monde.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com