Ouganda Rallye Afrique : Essa revient à un point de Chaynes après le Rwanda

0 Essa

Le Zambien Mohammed Essa est revenu à un point de l’Ivoirien Gary Chaynes grâce à sa victoire au Rwanda Mountain Gorilla Rally (18-19-20 Juillet), 5è manche du championnat d’Afrique. Un rallye très long et très difficile car seuls 8 des 21 équipages au départ ont réussi à rallier l’arrivée.

Tout a bien commencé pour le Champion d’Afrique 2012 qui, au volant de Subaru Impreza N16R4 a pris la tête de la course dès la première journée de Vendredi, devant le surprenant Felekeni Mayaka sur une Mitsubishi Evo … 3. Une position qu’il n’a quitté qu’une fois, quand le régional de l’étape, Giancarlo Davité, déchainé, a signé un temps canon lors de la première spéciale de Samedi, reléguant du coup Essa à 30 secondes au général. Mais la Miss EvoX, qui courrait pour la première fois en Rwanda n’a pas pu soutenir ce rythme et Gianca a abandonné dans la spéciale suivante sur un bris de différentiel avant.

Gary Chaynes a de son côté connu un début de course difficile. Il a même failli ne pas prendre le départ du rallye sans l’habilité de ses mécanos et un coup de pouce de Davite. Le turbo de sa Mitsubishi EvoX a donné quelques signaux d’alerte au début de la journée de Samedi, conséquence sans doute d’une réception un peu violente lors de la superspéciale de la veille. L’Ivoirien a quand même bouclé les 600 km de parcours (dont 285 de spéciales) pour chercher la deuxième place finale à 9 minutes 7 secondes d’Essa.

Le dernier équipage engagé en Championnat d’Afrique sur ce Rallye de Rwanda, composé des deux Ougandais Abdul Ssempebwa et Francis Wamala ont quitté la course dans la dernière journée à cause d’un problème de boite de vitesse alors que leur Subaru a survécu à un début d’incendie. C’est un autre pilote Ougandais, Duncan Mubiru (Subaru), épargné par les soucis, qui pointe en 3è position (+11’42’’) à l’issue d’une bataille avec le Burundais Valery Bukera qui rate le podium pour 24 secondes. Le premier Rwandais est Johny Murengezi, 5è sur une Subaru Impreza.

Très attendu, la Subaru de Wycliff Bukenya a fait long feu. L’abandon le plus spectaculaire est sans conteste celui de l’Ougandais Geoffrey Nsamba, l’avant de sa Mitsubishi Evo 4 a été complètement pulvérisé suite à un choc frontal. Toutefois l’équipage en est sorti indemne.

0 Chaynes

Au Championnat continental, un point sépare désormais Essa de Chaynes qui garde la commandement avec ses 76 points. Crédité de 58 points, le Kenyan Chatthe reste en course avec 3 manches à venir tandis que Davite a pratiquement perdu ses chances de ramener le titre au Rwanda. Du moins il n’a plus toutes les cartes entre ses mains. Il accuse presque 50 points de retard sur les hommes de têtes, soit l’équivalent de deux victoires. Il lui faut donc remporter deux manches et qu’en même temps les autres abandonnent ou soient exclus pour revenir à leur hauteur. Pas impossible mais peu probable.

La prochaine manche sera la quête de la Perle de l’Afrique, le Pearl of Afrique Uganda Rally du 15 au 17 Août.

Un commentaire

  1. Mark Make Roads Safe

    Depuis cette annee, RFI la Radio Mondiale parle régulièrement du Rallye en Afrique, grâce a votre perseverence a Africa Top Sports

    Great Job guys!!

Comments are closed.