Afrique du Sud Justice: Les « 13 mensonges capitaux » qui condamneront Pistorius !

Pistorius nvo

C’est le début de la fin pour Oscar Pistorius. Jugé depuis mars pour le meurtre de sa petite amie, le 14 février 2013, le champion paralympique est retourné à la barre ce jeudi pour écouter les dernières plaidoiries qui se tiendront aujourd’hui et demain vendredi à la Haute Cour de Pretoria. Et les Choses ne seront pas faciles pour Oscar Pistorius.

Ce matin, le procureur, Gerrie Nel, a complètement démoli la défense de l’athlète, estimant qu’il est pris au piège de ses propres mensonges. Le procureur en a relevé 13, considérés par lui-même comme des « mensonges capitaux » qui conduire à une condamnation assurée de Pistorius.

«Il n’y avait que deux personnes dans la maison. L’une a été tuée et l’autre a survécu», a-t-il lancé, tout en faisant savoir qu’Oscar Pistorius « s’est contredit à plusieurs reprises » et que sa version est «absolument dénuée de toute vérité ».

Le procureur a par ailleurs comparé les événements qui ont conduit à la mort de la petite amie du sportif sud-africain à « une horrible mosaïque » et a accusé Oscar Pistorius de « défendre sa vie en fabriquant son témoignage ».

«Auto-défense ou acte par réflexe, sans s’en rendre compte ? Ca n’est pas conciliable ! Au moins, nous n’avons pas eu de coups de feu dans tous les sens. (…) Nous avons un tir bien groupé», a ironisé le procureur.

Les choses ne vont décidément pas en faveur de Pistorius.

 

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com