Awards 2014 Murielle Ahouré: la flèche ivoirienne

ahoure (Copier)

Si l’Ethiopie et le Kenyan peuvent se vanter d’avoir des athlètes chevronnés en course de fond et de demi-fond, la Côte d’Ivoire peut aussi être fière de Murielle Ahouré. Depuis quelques années, la sprinteuse ivoirienne porte haut le nom de son pays à travers ses prestations dans les grandes compétitions internationales. Une aubaine pour la Côte d’Ivoire dont on entend souvent parler dans le domaine sportif qu’à travers le football.

Naissance et début

Fille d’un général de l’armée ivoirienne, Murielle Ahouré a vu le jour en 1987 à Abidjan, la capitale ivoirienne. Deux ans après, elle s’envole pour la France où elle vivra une dizaine d’année avant de revenir dans son pays natal. Mais pas pour longtemps. Sans doute poussée par son envie de faire carrière dans l’athlétisme, Murielle Ahouré quitte Abidjan pour les Etats-Unis deux ans après son retour. C’est au pays de Carl Lewis que la petite ivoirienne va commencer l’athlétisme, à 14 ans.

Image de prévisualisation YouTube

Carrière

Murielle Ahouré se fait remarquer 10 ans après avoir commencer l’athlétisme en établissant, à 24 ans, son record personnel en 11 s 06 (2011). Ahouré fera mieux en 2012 où elle frappe fort lors de la première compétition internationale à laquelle elle participe. En effet, en mars de cette année là, elle devient vice-championne du monde en salle à Istanbul (Turquie). Deux mois après (mai), celle qui s’entraîne à Houston au Texas améliore son record en le portant à 11 s 00 (record national ivoirien) lors du Golden Gala de Rome (troisième étape de la Ligue de diamant). Murielle Ahouré remporte le 100 m de cette compétition devant Shelly-Ann Fraser-Pryce, Kerron Stewart et Sherone Simpson, trois athlètes jamaïcaines qui avaient été sur le podium lors des Jeux olympiques de Pékin en 2008. La preuve que la flèche ivoirienne a fait beaucoup de progrès, puisque Murielle Ahouré, cinq jours après l’exploit de Rome, s’impose de nouveau sur le 100 m du meeting de Montreuil.

Qui est la Sportive africaine de l'année ?

  • Muriel Ahouré (53%, 134 Votes)
  • Blessing Okagbare (20%, 52 Votes)
  • Genzebe Dibaba (16%, 42 Votes)
  • Leia Dongue (6%, 16 Votes)
  • Rita jeptoo (4%, 11 Votes)

Nombre total de votants: 255

Loading ... Loading ...

2012 étant l’année de l’athlète ivoirienne, elle s’impose sur 200 m en juin lors de la 5ème étape de la Ligue de diamant battant le record national de son pays avec un chrono de 22 s 42. Murielle Ahouré aura moins de réussite aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Même si elle bat dès les séries son record personnel d’un centième, le portant à 10 s 99, la sprinteuse ouest-africaine terminera 7ème lors de la finale de 100 m.

Loin de se décourager, Ahouré va revenir en force en 2013. Elle remporte d’abord en février le 60 mètres du meeting indoor de Birmingham en descendant pour la première fois de sa carrière sous les 7 secondes (6 s 99). Le 8 juillet 2013, elle remporte le 100 mètres du Meeting international d’athlétisme de Sotteville-lès-Rouen en 10 s 91, en améliorant de 8/100s le record national de Côte d’Ivoire. Lors des championnats du monde de Moscou, elle prend la deuxième place lors des 100 m avec un temps de 10 s 93. Au cours de la même compétition, elle monte de nouveau sur le podium sur 200 m en 22″32. Murielle Ahouré offre ainsi à la Côte d’Ivoire une place sur le podium d’un championnat du monde en plein-air.

ahourmurielle

Pas plus tard que février 2014, Murielle Ahouré remporte le meeting de Birmingham devant la jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce sur 60 mètres en seulement 7 s 10.

Palmarès

  • 2ème au championnat du monde en salle d’Istanbul, 60 m (7 s 04)
  • 7ème aux Jeux olympiques de Londres, 100 m, 11 s 00
  • 6ème aux jeux olympiques de Londres, 200 m, 22 s 47
  • 2ème aux championnats du monde de Moscou, 100 m, 10 s 93
  • 2ème aux championnats du monde de Moscou, 200 m, 22 s 32
  • 2ème championnat du monde en salle, Sopot, 60 m, 7 s 01
  • 2ème au championnat d’Afrique de Marrakech, 100 m, 11 s 03
  • 1ère au championnat d’Afrique de Marrakech, 200 m, 22 s 36

Records

  • 6 s 99 : 60 mètres à Birmingham
  • 10 s 91 : 100 mètres, Rouen
  • 22 s 24 : 200 mètres, Monaco

 

Image de prévisualisation YouTube
Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com