Basket-Ball Isabelle Yacoubou quitte la Chine, ses coéquipières envoyées au camp militaire

isabelle yacoubou

Isabelle Yacoubou a quitté la Chine avant la fin de son contrat. Pivot de l’équipe chinoise Heilongjiang Chenneng depuis septembre, l’internationale française, originaire du Bénin, a vu son aventure dans le championnat chinois de basketball féminin  (WCBA) prendre brutalement fin après un fait de match contre Bayi, club de l’armée, à la mi-décembre. «Il reste 0,6 seconde à jouer (…) La pivot adverse reçoit la balle, la contrôle et prend un shoot près de l’arceau qui rentre. Les arbitres valident son panier. Nouvelle égalité. Le problème est que cette séquence de jeu était impossible à réaliser en un laps de temps aussi court», narre-t-elle sur son blog.

Son équipe conteste le panier, mais les arbitres leur « ordonnent de jouer la prolongation ou de déclarer forfait ». Le club de Yacoubou choisit de déclarer forfait et pose un recours. Sauf que l’histoire prend une tournure inattendue. « Non seulement notre requête n’a pas été examinée mais la Ligue a unilatéralement pris la décision de nous bannir du championnat pour le reste de la saison. Notre coach a été suspendu deux ans. Mes coéquipières ont, elles, été sanctionnées sous la forme d’un séjour en camp militaire pour une durée indéterminée », poursuit-elle.

Isabelle Yacoubou a depuis regagné l’Italie. Elle y a signé un contrat avec Schio. Championne d’Europe 2009 et médaillée d’argent aux JO de Londres en 2012, Isabelle Yacoubou (28 ans) espère que ses ex-coéquipières ne feront pas un long séjour entre les murs de l’armée.  Elle n’exclut pas d’ailleurs de retrouver le championnat chinois.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS