Afrique CAN: La CAF pour des stades moins spacieux ?

stade caf

Les matchs des prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) pourraient se jouer dans des enceintes plus restreintes que d’habitude. C’est à cette idée que pense la Confédération Africaine de Football (CAF) après avoir fait l’expérience de la Guinée Equatoriale lors de l’édition de 2015. Alors qu’il a accepté d’accueillir la compétition après le désistement du Maroc, la Guinée, qui avait deux mois pour se préparer, a choisi deux autres stades en dehors de ceux de Malabo et Bata pour les rencontres de la CAN 2015. Il s’agit du stae d’Ebebiyin (5000 places) et celui de Mongomo (8000 places). En dépit de la petitesse de ces enceintes, les matchs des groupes B et C se sont tout de même déroulés dans une ambiance de fête. D’où l’idée de la CAF de rabaisser le plancher de la capacité des stades et de le ramener en dessous des 20000 initialement prévu.

« Cela nous a montré que des stades immenses dans chaque ville ne sont pas nécessairement la meilleure chose à faire », a indiqué Hicham El Amrani, directeur général de la CAF, à la BBC, parlant  des stades d’Ebebiyin et de Mongomo.

« Ces stades étaient juste à la bonne taille si on considère la population autour. En termes de taux de remplissage, si on compare le nombre de spectateurs à la capacité des stades, je pense que cette CAN a été la plus populaire », ajoute-t-il.

Toutefois, les stades principaux de chaque édition devraient garder leur taille même si cette mesure venait à être appliquée.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com