Basket-Ball NBA-Finale de conférence : Stratosphérique Stephen Curry a « encore faim »

stephen curry conteste le flopping

Depuis la série des finales de conférence Ouest, Stephen Curry compile des « statistiques de folie » pour mener les Warriors de Golden State vers les NBA Finals. Avant le match de ce soir au Toyota Center, la franchise de la baie d’Oakland mène la série 3-0.

Lors du match 3 contre les Rockets de Houston, le MVP de la saison régulière a inscrit 40 points à 7/9 derrière l’arc pour une victoire de 115-80. Jamais depuis Cliff Hagan en 1959 lors de la victoire des St. Louis Hawks contre les Minneapolis Lakers (124-90, en finale de conférence Ouest) un joueur n’avait inscrit 40 points pour une victoire avec un aussi large écart. Seul joueur à aligner cinq matchs de suite en playoffs -comme en saison régulière- avec au moins 5 tirs à 3-points, Stephen Curry peut cette nuit valider la qualification de sa troupe pour les NBA Finals.

«J’apprécie car le moment est important, déclare-t-il au USA Today. Bien jouer est toujours savoureux, mais dans les grands matches, ça veut dire encore plus. J’essaie d’être régulier, c’est capital. Plus que les statistiques de folie, c’est aider l’équipe à gagner qui est le plus important.»

Stratosphérique avec une moyenne de 31,7 points à 53 % de réussite dont 54 % à 3-points (36/66), 6,3 passes, 5,8 rebonds et 2,2 interceptions lors des 6 derniers matchs de Golden State, le meilleur réalisateur à 3-points est seulement le 3e joueur depuis Tim Duncan (2003) et LeBron James (2009) à compilé au moins 30 points et 5 passes lors des trois premier matchs d’une finale de conférence. Ce soir, Golden State aura besoin de lui pour éviter le réveil de Houston qui était parvenu a éliminer les Clippers en demie après avoir été mené 3-1. « (…) Je suis prêt pour ces instants, assure-t-il. Je veux qu’on progresse et j’ai encore faim. »

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS