Espagne Roland Garros : Rafael Nadal pas encore « la fin » même si…

Rafael nadal

Alors qu’il avait l’habitude de célébrer son anniversaire tout sourire à Paris, Rafael Nadal affichait tout autre visage au sortir du Philippe Chatrier ce 3 juin, jour de son 29e anniversaire. Le roi de Roland Garros a été poussé vers la sortie dans son jardin par Novak Djokovic ce mercredi en quart de finale. De là à parler d’une fin de règne, il ya un pas que des analystes pourraient franchir. Mais le Taureau de Manacor prévient  « J’ai perdu en 2009 et ce n’était pas la fin. Je perds en 2015 et ce ne sera pas la fin. » L’espagnol, 7e joueur mondial, qui ne subit que son deuxième revers seulement en 72 matchs à Roland Garros depuis attend « revenir plus fort » l’année prochaine. Pour cela, le recordman au nombre de trophées gagnés Porte d’Auteuil indique qu’il va « travailler encore plus dur. »

« J’espère que je serai de retour l’année prochaine et que j’aurai une nouvelle chance (…) La seule chose dont je suis sûr, c’est que j’ai gagné 9 fois. Je ne sais pas si je vais en gagner 10, mais 9 c’est fait (rires), commente Rafael Nadal au micro de l’AFP. Je vais revenir l’an prochain et essayer d’être compétitif, d’être mieux préparé que cette année et d’être un peu plus en confiance. Je veux travailler encore plus dur qu’avant pour revenir encore plus fort. »

Si cette défaite Porte d’Auteuil a beaucoup plus d’écho, elle n’est que l’épilogue d’une saison où l’ogre de la surface ocre a joué petit bras. A l’exception d’un ATP 250 remporté en Argentine, Rafael Nadal a mordu la poussière à Rio (face à Fognini) , Monte Carlo, Barcelone, Madrid, Rome (quart de finale contre Wawrinka). S’il est prématuré de parler d’une fin de règne, l’empire Nadal vacille fortement et l’on attend donc de voir sa réaction.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS