Afrique Cameroun-Fecafoot: Recalé, Antoine Bell indexe le président du Comité de normalisation

Antoine bell nvo

Joseph Antoine Bell n’a pas encore digéré le fait d’avoir été recalé par le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football dans la course à la présidence de la Fecafoot. D’après l’ancien international camerounais, ce qui s’est passé ne peut avoir qu’une seule explication : la vengeance de Joseph Owona, le président du comité de normalisation, contre sa personne. « Ce monsieur (Owona NDLR) est quand même celui qui a appelé en 1994 à l’hôtel en disant à monsieur Alain Noah : même si le ciel doit vous tomber sur la tête, Joseph Antoine Bell ne doit pas jouer », a confié Antoine Bell dans des propos relayés par Camfoot. Et de poursuivre avec ironie: « Je dois être le seul candidat à qui il a répondu en envoyant des copies au président de la république, au président de la FIFA, au président de la CAF, au pape, à l’imam de la Mecque… Mais ayant fait ça, le professeur Owona ne m’a pas adressé de courrier. Il l’a envoyé partout sauf à moi ».

Le consultant de Rfi se demande bien on sont passés les deux millions de Fcfa qu’il a versés comme caution. « Monsieur Owona et son comité ont mes deux millions depuis l’année dernière. La logique aurait voulu que si je n’étais pas candidat, il aurait dû m’inviter à venir récupérer mon dossier et ma caution. S’il ne l’a pas fait, ça voudrait dire que lui-même continuait de me considérer comme candidat ».

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com