Allemagne Dortmund: Aubameyang multiplierait-il des provocations pour pouvoir partir ?

GELSENKIRCHEN, GERMANY - SEPTEMBER 27:  Pierre-Emerick Aubameyang of Dortmund celebrates his team's first goal during the Bundesliga match between FC Schalke 04 and Borussia Dortmund at Veltins Arena on September 27, 2014 in Gelsenkirchen, Germany.  (Photo by Sascha Steinbach/Bongarts/Getty Images)

Pierre-Emerick Aubameyang multiplierait-il des provocations pour pousser son club à se séparer de lui à la fin de la saison ? La question mérite d’être posée après la polémique créée une fois de plus par l’attaquant gabonais ce week-end.

En effet, après l’épisode de la coiffure laissant apparaître le logo de son sponsor personnel, Nike, sur son crâne, le mois dernier, l’ancien Stéphanois s’est encore illustré négativement lors du match contre Schalke 04 samedi, mettant en colère les dirigeants du Borussia Dortmund.

Auteur de l’ouverture du score en faveur des jaune et noir à la 53ème minute, Aubameyang a alors revêtu un masque de catcheur pour célébrer son but. Certes, il n’y avait aucun signe distinctif de Nike sur le masque, sauf que c’est avec le même déguisement qu’il a récemment participé au tournage d’une publicité pour la marque à virgule. « C’est mon propre masque. Cela n’a rien à voir avec Nike. Des ennuis ? Non, tout va bien », a glissé Aubameyang au quotidien allemand Bild avant de se défendre contre ceux qui pensent qu’il est arrogant en faisant une sortie sur les réseaux sociaux. 

Colère et amende

Toutefois, ses dirigeants ne le voient pas de la même façon.« C’est d’une rare bêtise. Cette fois, ça va être plus compliqué pour lui », a réagi Hans-Joachim Watzke. « Nous ne pouvons être forcés ainsi de faire respecter les intérêts économiques de Nike. Notre partenaire est Puma. Cette approche est indigne d’une grande société. Une interaction sérieuse est différente », poursuit le directeur général du BvB.

Même Puma est sorti du silence après cet incident. « Nous sommes convaincus que le Borussia Dortmund tirera les conséquences correctes de cet incident », a écrit l’équipementier.

Un entretien est programmé dans les prochaines heures entre Aubameyang et ses dirigeants. D’après Bild, le BvB prévoit de lui infliger une amende de 50 000 euros.

 

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com