Afrique RD Congo: Constant Omari relâché mais interdit de déplacement

omari

Le président de la FECOFA (Fédération congolaise de football), Constant Omari a été remis en liberté provisoire dans la soirée de mercredi. Il doit se présenter devant le magistrat ce jeudi pour répondre des faits qui lui sont reprochés. Le 1er vice-président de la CAF est également interdit de déplacement hors du pays.

Omari ainsi que deux vice-présidents de la Fecofa et Barthélémey Okito, secrétaire aux Sports de RDC ont été placés en garde-à-vue mardi pour des accusations de corruption, détournement de fonds publics et blanchiment d’argent. Si le membre du Conseil de la FIFA a été relâché, ce n’est pas les cas de ses collaborateurs.

Pendant sa détention, Omari pouvait compter sur le soutien de la LINAFOOT (ligue nationale de football) qui a décidé de suspendre le championnat local.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *