Afrique Toulouse FC : Dossevi, Gradel, Sangaré… ne sont-ils pas solidaires ?

Matthieu Dossevi, Max-Alain Gradel, Ibrahim Sangaré… vivent une saison très difficile avec Toulouse FC. Le club est au bord du précipice. Après plusieurs années passées dans l’élite du football français, les Violets sont à quelques doigts d’être relégués en Ligue 2. Quelle est la cause principale de cette descente aux enfers ? L’ancien joueur de l’équipe Moussa Sissoko évoque le manque de solidarité.

« C’est une année compliquée. Ça fait quelques années qu’ils sont sur le fil du rasoir. Malheureusement, cette année, c’est encore plus délicat. Je n’ai pas l’explication, je ne suis pas dans le club. Mais je vois que c’est une équipe qui souffre, qui a du mal à mettre des buts et qui en encaisse beaucoup. Lorsque je les vois à la télé, on dirait qu’il y a un manque de solidarité. C’est ce qui fait qu’ils se retrouvent dans cette situation », a donné comme argument le joueur de Tottenham au micro d’Europe 1.

Dernier au classement avec seulement 13 points après 28 journées, Toulouse a déjà un pied et 9 orteils en Ligue 2. Une situation que déplore Sissoko : « Cette année, ce sera vraiment compliqué pour eux de se maintenir même s’il y a toujours un minimum d’espoir. Même s’il n’y a qu’un 1 % de chances, je vais continuer à y croire, mais ça sera compliqué ».

Difficile de voir évoluer Matthieu Dossevi, Max-Alain Gradel, Ibrahim Sangaré en Ligue 2 la saison prochaine. Malgré la saison cataclysmique des Violets, ils sont l’un des rares joueurs qui sortent du lot. Même si leurs statistiques personnelles ne sont pas clinquantes.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com