Afrique Ansu Fati : la Guinée-Bissau a t-elle encore une chance avec la pépite ?

La FFGB (Fédération de football de Guinée-Bissau) n’a visiblement pas abandonné la piste Ansu Fati. Séduisant comme le casino Blackjack jeu, le jeune joueur du FC Barcelone est encore espéré chez les Djurtus.

De parents originaires de Guinée-Bissau, Fati fait ses gammes en Espagne où il a intégré la Masia, centre de formation du Barça. Il a éclot aux yeux du public en 2019 dès ses débuts en Liga à 17 ans à peine. Depuis, il confirme à chaque sortie.

Paroles de campagne

Pour son avenir international, l’Espagne s’est déjà positionné. Le jeune attaquant a d’aileurs obtenu la nationalité l’année dernière. Et il a disputé un tournoi d’Europe avec les U21. Pour accéder à la Roja, il n’y a qu’un pas.

En campagne pour un nouveau mandat à la FFGB, Manuel Lopes Nascimento promet de discuter avec Fati afin que ce dernier se décide à enfiler le maillot des Djurtus. pour cela, il compte sur la collaboration des parents de la pépite.

Par ailleurs, Nascimento met en avant le développement du football en Guinée-Bissau ces dernières années pour convaincre le gamin. Illustration avec les deux participations consécutives à la CAN en 2017 et 2019.

De son vrai nom Anssumane Vieira Fati, il a fait ses débuts en professionnel lors de la saison 2019-2020 de la Liga. Il devient le plus jeune buteur de l’histoire de la Ligue des champions de l’UEFA à seulement 17 ans et 40 jours lorsqu’il a fait sa première réalisation dans cette compétition le 10 décembre 2019

Ansu Fati arrive en Espagne à l’âge de six ans dans la Sierra sud de Séville. Son père joue au football dans la deuxième division portugaise puis au CDF Herrera à Séville, club dans lequel Ansu Fati fait ses débuts1. Le frère aîné d’Ansu Fati, Braima, joue également au football dans les sections jeunes du FC Barcelone.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports