Afrique CAF : Le TAS lève provisoirement la suspension d’Ahmad Ahmad

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Privé, pour 5 ans, de « toute activité relative au football » et à 185 000 euros d’amende pour manquements éthiques, l’ex-président de la CAF Ahmad Ahmad avait saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Ce vendredi, l’instance a rendu public un communiqué dans lequel elle a indiqué qu’elle examinera le 2 mars prochain l’appel du Malgache. Le TAS a par ailleurs levé provisoirement la suspension d’Ahmad.

« En raison notamment d’un risque de dommage irréparable pour M. Ahmad en cas de maintien de la sanction disciplinaire durant la période précédant les élections de la CAF, la Formation du TAS a accepté la demande de suspendre temporairement les effets de la décision de la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA jusqu’au prononcé de la sentence finale », écrit l’instance dans son communiqué.

Toutefois, la levée provisoire de sa suspension ne constitue qu’une petite victoire pour l’ex-patron de la CAF, vu que le TAS pourrait ne pas lui donner raison sur le fond du dossier.

« La Formation a cependant souligné que cette décision provisoire ne préjugeait nullement de ce qu’elle décidera dans l’analyse au fond, à l’issue de l’échange des écritures et de l’audience », ajoute le communiqué.

Par ailleurs, la levée de cette suspension ne signifie pas que le Malgache pourra briguer sa succession à la tête de la Confédération.


Articles récents