CAN 2023 – Belmadi (Coach Algérie) : « La VAR n’a pas fonctionné pour nous »



En conférence de presse d’après-match suite à l’élimination de l’Algérie de la CAN 2023, le sélectionneur des Fennecs Djamel Belmadi était abattu mais pas résigné puisqu’il a tenu à défendre son équipe.

On n’a pas reconnu l’équipe d’Algérie aujourd’hui

« Je ne sais pas ce qui n’a pas marché mais ils ont marqué deux buts sur corner. Il n’y a eu rien pendant toute une mi-temps donc je ne peux pas accepter que tu dise ça. Il y a eu une mi-temps à sens unique et sur une situation c’est but. C’est le constat amer qu’on fait chaque fois parce qu’à chaque occasion [contre l’Algérie] ça finit au fond des filets. On arrive pas, nous à marquer alors qu’on a eu plein de situations mais on ne se créait pas d’occasions de manière franche. Si on concédait beaucoup d’occasions, je dirais que c’est un secteur qui ne va pas, mais c’est pas le cas. Il y a une partie que je ne maîtrise pas. Je suis entièrement déçu de cette situation. »

Au-delà du manque de réussite, est-ce que vous considérez qu’il y a quelque chose qui n’a pas marché dans ce que vous vouliez faire ?

« Tuer dans des occasions qu’on a eues. Le match devient quelque chose de différent tant qu’on arrive pas à finir les situations et marquer pour se mettre à l’abri. Il n’y a plus de petites équipes. »

La VAR n’a pas fonctionné quand il s’agissait de l’Algérie. Ne pensez-vous pas que la CAF a quelque chose là dedans?

« J’ai pas revu les images donc je ne peux pas en parler. Mais lors du deuxième contre le Burkina Faso, on a clairement un joueur qui est ceinturé et il n’y a pas de VAR qui vérifiait. Ceci n’explique pas tout mais c’est sûr que de notre côté, la VAR n’a pas fonctionné. Sur cet aspect là, nous concédons trois buts qui ont été validés par le VAR. Cela concerne les joueurs, l’entraîneur et l’arbitre mais quand je vois le président de la Fédération qui vient tout le match haranguer l’arbitre et lui demander ce qu’il est en train de faire et tout le monde fait semblant de ne pas comprendre même si j’ai expliqué. Où a-t-on déjà vu dans le football mondial un dirigeant descendre et parler avec les arbitres? C’est insupportable. »

Sur la Mauritanie

« La Mauritanie petit poucet ? Quand on voit tous les résultats de cette Coupe d’Afrique, on peut se rendre compte qu’il n’y a pas de petites équipes. Est-ce que vous imaginez que la Côte d’Ivoire perdra 4-0 contre la Guinée Équatoriale ? C’est pour dire que moi je suis un gagnant, un compétiteur mais je n’ai pas la main sur la tournure des évènements. »

Son bilan

« Quand je suis arrivé à la tête de l’équipe, on était 14e au classement CAF et 60e FIFA. Au moment où je vous parle, on est dans le Top 5 africain et 28e, 29e ou 30e au classement FIFA. »

Crédit Photo : ATS


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *