Kenya CECAFA : la pétition du Kenya acceptée par la CAF

Sam Nyamweya, président de la FKFLe pays hôte de la Challenge Cup de la CECAFA sera connu dans deux jours. Ainsi en a décidé la CAF (Confédération africaine de football) ce lundi au cours du congrès extraordinaire de l’institution aux Seychelles. Le Kenya (en photo le président de la fédération, Sam Nyamweya) avait à l’occasion introduit une pétition pour que la CAF règle le litige qui secoue à l’heure actuelle cette confédération zonale.

 

Alors que l’organisation de la compétition avait été attribuée au Kenya lors d’un congrès en Tanzanie, l’Ouganda s’est imposée contre la tenue de l’événement chez les Harambee stars. Une situation contre laquelle le Kenya s’est également indigné rédigeant une pétition adressée à la CAF et qui fut acceptée par l’instance continentale ce lundi. C’est John Kariuki, directeur de la communication de la FKF (Fédération kényane de football) qui a confirmé l’information. « Tous les pays membres ont approuvé en solidarité au Kenya que la compétition se tienne à Nairobi sans aucune contrainte», a ajouté Kariuki. Le Kenya était représenté au Congrès des Seychelles par le président de la FKF, Sam Nyamweya et du Secrétaire général Omondi Aduda. « Les pays membres se sont  indignés devant le comportement du président de la CECAFA Leodgar Tenga et de son secrétaire général Nicholas Musonye pour cause de confusion dans la tenue de la compétition », poursuit le communiqué final de la FKF.

 

Présents au congrès, les représentants ougandais ont confirmé que c’était le sponsor officiel de la compétition qui a insisté que le tournoi se déroule en Ouganda. Une information rapidement démentie par l’East African Breweries Limited (EABL), sponsor de la compétition.

 

La Challenge Coupe CECAFA des nations oppose les nations d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Est. Il existe une version similaire pour les clubs : Coupe Kagame Inter-Club.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports