Uncategorised 900 Ultras manifestent à Montpellier

900UltrasPlusieurs centaines de supporteurs de football, venus de toute la France  ont manifesté samedi à Montpellier.
Tous regroupés derrière une banderole « Ultras unis pour nos droits » ils étaient prés de 900 ultras réunis pour dénoncer la répression abusive  dont ils s’estiment victimes, suite à la blessure subie par un supporter héraultais fin septembre.
Le 21 septembre, des échauffourées avaient opposé aux abords du stade de la Mosson, supporteurs et policiers avant le coup d’envoi du match Montpellier/Saint-Etienne. Un policier avait fait usage de son gomme-cogne et une balle en caoutchouc avait blessé à l’œil un jeune posté à une terrasse de café, selon la version donnée par une source policière au lendemain de l’incident.
Si la victime, Florent Castiniera dit « Casti », affirme que l’incident ne peut être assimilé à de la légitime défense, le porte-parole du Ministère, Pierre-Henry Brandet, a lui souligné que « des fonctionnaires de police ont été très violemment pris à parti par une trentaine d’individus ». De quoi provoquer la colère d’une majorité d’Ultras français déjà affectée par le traitement subi depuis quelques années.
Le cortège était composé des groupes ou de membres isolés des Ultras de Montpellier, Saint-Etienne, Lyon, Toulouse, Lorient, Caen, Paris, Auxerre, Clermont, Evian, Bordeaux, Toulouse, Lens, Sochaux, Nantes ou encore Marseille.
Les Ultras voulaient montrer qu’ils étaient capables de s’unir pour exprimer « un ras le bol » contre des « interdictions des stades abusives », « une liberté d’expression bafouée » ou « des sanctions disproportionnées ».{jcomments on}

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports