Afrique Sénégal : Diouf accusé d’instigateur de la violence

Diouf était au stadeEncore Diouf ! Souvent au cœur des polémiques, l’attaquant de Leeds n’y a pas non plus échappé au lendemain de la défaite des Lions de la Teranga. Deux jours après les scènes de violences qui ont entrainé l’arrêt définitif de la rencontre contre la Côte d’Ivoire, l’idole des supporteurs sénégalais est accusé d’incitation à la violence par la FSF (Fédération sénégalaise de football).

 

« Nous croyons fermement que c’était un coup monté pour déstabiliser le football sénégalais », a indiqué Augustin Senghor, le patron de la FSF, au sujet des violences au Léopold-Sédar-Senghor samedi dernier. « Quelqu’un qui offre plusieurs tickets à des hooligans pour perturber la rencontre au stade. Ils veulent spolier la réputation de notre football. Ils veulent que le Sénégal soit suspendu, afin de pouvoir mieux critiquer devant les fans et toute la nation », a pesté M. Senghor. Pas la peine de vous faire un dessin. Diouf est désigné.

 

« Les dirigeants du foot sénégalais sont des tocards »
Lundi déjà, Diouf était monté au créneau pour dénoncer la confiscation de ses 1.000 billets qu’il a gracieusement offert à la population. « S’il faut blâmer quelqu’un, c’est eux. Ils veulent tuer le foot sénégalais ces deux têtes de la fédération (Augustin Senghor, Lamotte). El Hadji Diouf n’est pas sur le terrain. Ils sont en train de chercher la petite bête. El Hadji Diouf était venu acheter des billets pour les redonner aux écoles de football. Les membres de la fédé cherchent une échappatoire. Aujourd’hui, ils ont humilié notre football. Ils ont échoué sur tout, ils n’ont qu’à partir. Qu’ils partent, le football sénégalais a besoin du sang neuf. Les membres de la fédé veulent m’enterrer vivant, et ils veulent que les sénégalais me détestent », a indiqué Diouf sur une radio dakaroise.

 

Il continue par ailleurs de demander la démission de tous les dirigeants actuels de la fédération et exige la mise en place de nouvelles personnes à la FSF. «Ce sont des tocards. Ils sont en train de tuer le football sénégalais à petit feu et les gens ne veulent pas s’en rendre compte. Ces dirigeants sont des cancres, ils ont d’énormes insuffisances », avait-il déjà fustigé. Le Sénégal ne participera pas à la prochaine CAN à cause de sa défaite samedi dernier contre la Côte d’Ivoire 2-0 à Dakar.{jcomments on}

 

Steven Lavon / ATS

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports