Afrique du Sud Afrique du Sud: La sprinteuse Tsholofelo Thipe contrôlée positive

Thipe contrôlée positiveL’athlète sud-africaine Tsholofelo Thipe (photo) a été testé positive à un produit non autorisé, a annoncé ce mardi l’Athletics SA (fédération nationale). Thipe avait été contrôlé lors des championnats d’Afrique au Bénin en Juin dernier. Elle n’est pas la seule, puisque Rapula Sefenyatso, autre espoir du 200 m sud-africain a été contrôlé positif lors des Yellow Pages Meeting, une course d’athlétisme en Avril. Ces deux athlètes font partie des 10 contrôlés positifs cette saison. Une situation incompréhensible pour les responsables de l’athlétisme de la nation arc-en-ciel.

 

« Je ne comprends pas ce qui se passe mais le dopage dans l’athlétisme sud-africain devient sérieux », a confié James Evans, le patron de l’ASA. «Avoir 10 athlètes dopés en une saison est juste inacceptable. L’Afrique du Sud est un pays très suivi de par le monde. Les athlètes savent qu’ils seront contrôlés et pourtant ils continuent sur cette mauvaise lancée », a-t-il ajouté.

 

Thipe est la première femme noire à avoir représenté l’Afrique du Sud aux Jeux olympiques, où elle a participé aux 400 m en 2008 à Pékin. Elle a également établi les records nationaux du 100m (11.49 secondes), 200 (22.89) et 400 m (51.52) cette saison aux Championnats d’Afrique du Sud.

Parmi les 10 sportifs incriminés cette saison, figurent aussi le marathonien Ludwick Mamabolo, l’ancien champion du monde junior du saut en longueur Luvo Manyonga (suspendu pour 18 mois) et Karin Mey, détentrice du record national de la longueur. Cette dernière s’est par la suite naturalisée turque pour participer aux JO de Londres cet été.{jcomments on}

 

Steven Lavon / ATS

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports