Afrique du Sud Les sœurs Williams sont au Nigeria

Les sœurs Williams sont au Nigeria. Dans le cadre d’une tournée dénommée Breaking The Mould. Venus et Serena  espèrent que leur présence sur le continent va booster l’envie  des athlètes africains :

« Nous aimerions infiniment voir plus d’athlètes venus d’Afrique. Nous avons été capable de rompre avec la tradition dans un sport qui était vraiment dominé par les blancs et le fait qu’une personne de couleur puisse arriver et dominer (les tournois) montre que cela n’a pas d’importance, le milieu dont vous êtes issu et l’endroit d’où vous venez», a déclaré Serena dont la famille venait d’un quartier défavorisé de Los Angeles.
Les deux sœurs aux 22 titres individuels en Grand Chelem (7 pour Venus et 15 pour Serena), ont été reçues par le gouverneur de l’Etat de Lagos, Babatunde Fashola. « Nous avons hâte d’être stimulées par les jeunes femmes du Nigeria et de les stimuler en retour. C’est un échange. Nous pouvons tant apprendre les uns des autres », a confié Venus qui foule pour la première fois le sol africain.

« J’avais toujours voulu venir », a déclaré l’ainée des sœurs Williams avant de poursuivre « Nous sommes enthousiasmées de jouer au tennis ici. Je ne sais pas qui va gagner, mais je sais que ce sera un grand match ». Ce match d’exhibition, prévu ce vendredi, se jouera devant un grand public.

 

 Après cette rencontre avec le gouverneur, elles ont fait une escale dans un centre médical spécialisé pour le tennis  du sélect Ikoyi Club, où elles ont donné quelques astuces des fondamentaux  du tennis aux élèves.
Environ 80 millions de femmes constituent la population nigériane. Selon une étude britannique publiée en mai, a l’indice d’inégalité entre hommes et femmes,  le Nigeria est classé 118ème sur 134 pays référencés.
Prochaine étape de la tournée, l’Afrique du Sud.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS

Un commentaire

  1. Pingback: Breaking The Mould : Cap sur l’Afrique du Sud | Africa Top Sports

Comments are closed.