Afrique Mara Kanté : Un rêve brisé

Mara Kanté, jeune footballeur que l’on destinait à une grande carrière sportive a vu ses rêves brisés.

Accusé de tentative d’homicide sur les forces de l’ordre durant les émeutes de Villiers-le-Bel en 2007, le Franco-Sénégalais a fait 29 mois de prison avant d’être acquitté en octobre 2011. Aujourd’hui il se cherche  un nouvel avenir.
L’homme de 25 ans sort un livre intitulé « Préjugé Coupable », pour raconter son histoire. Sur le site footmercato.net, le gaucher revient sur son parcours de jeune footballeur plein d’espoir, avant donc ce triste épisode : « J’étais jeune, j’étais clairement consacré à mon football. Je mettais tous les moyens nécessaires pour atteindre un certain niveau et prétendre à postuler, à faire des demandes dans différents clubs professionnels ou semi-professionnels. Je n’avais pas de casier judiciaire, j’étais simplement dans l’optique où il fallait réussir, et la voie la plus adaptée pour moi était le football. J’évoluais dans des clubs amateurs, je n’ai pas fait de centre de formation. J’ai commencé à Villiers-le-Bel, en gravissant les paliers doucement, en moins de 15 à Gonesse, en District 1. Après, j’étais en DH, et je suis passé en Senior DH, en étant surclassé. J’étais ensuite en 18 ans nationaux à Brétigny-sur-Orge, j’ai atteint un certain palier. J’étais un mec qui était parti du bas de l’échelle dans le football, et je me disais alors qu’il y avait quelque chose à faire, qu’on pouvait en faire un vrai bagage pour arriver, si ce n’est pas en L1 ou en L2, au moins en National. Je suis latéral gauche ou ailier gauche. Je regarde beaucoup des joueurs comme Coentrão, Marcelo, Evra, Assou-Ekotto, ou au milieu quelqu’un comme André Ayew, Rivaldo ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Michel AKPOTO

    Il doit demander à être dédommagé pour les tors qui lui ont été causés.

Comments are closed.