Combats Affaire Armstrong : Un équipementier exige 2 milions de dollars de l’UCI

L’Union cycliste internationale (UCI) est dans les viseurs de l’équipementier Skins.

Dans un  communiqué publié le 02 novembre sur son site, Skin compte demander 2 millions de dollars, à l’UCI pour le  préjudice que son image a subi dans l’affaire Armstrong. L’équipementier dénonce la manière dont les deux derniers présidents de l’UCI ont organisé la lutte antidopage.
«Dès lors, c’est à raison des actes et omissions de l’UCI que Skins a subi un préjudice, lequel excède 2 millions de dollars, somme dont elle entend solliciter le paiement par la voie judiciaire», déclare l’entreprise. Skins a affirme également avoir investi considérablement en recherche et en développement « le cyclisme professionnel avait fait l’objet de réformes fondamentales permettant de circonscrire le dopage et de minimiser les risques de scandales auxquels la marque de tout sponsor pourrait être associée».
L’entreprise affirme notamment avoir investi considérablement en recherche et développement, convaincue que «le cyclisme professionnel avait fait l’objet de réformes fondamentales permettant de circonscrire le dopage et de minimiser les risques de scandales auxquels la marque de tout sponsor pourrait être associée».
L’équipementier partenaire de la fédération américaine de cyclisme, demande également la démission de Pat McQuaid à la tête de l’UCI.
Une décision en faveur de cette entreprise incitera plusieurs autres sociétés à intenter des actions l’UCI.

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com