Afrique Joël Sami choqué par le comportement des supporters

Joël Sami a été choqué par le comportement des supporters de Nancy après la défaite contre Rennes vendredi dernier.

Le Franco-Congolais âgé de 28 ans estime que c’est en engrangeant de la confiance que l’ASNL parviendra à s’en sortir.

Le défenseur lorrain espère que l’enchaînement de trois matchs contre des concurrents directs permettra de faire le plein.
« Pendant le match, on n’a pas été aidés par le public, qui nous a chambré avec des banderoles et nous a sifflé. On a essayé de se battre sur le terrain pour revenir au score deux fois. Donc, après, dans les vestiaires, on était tous déçu car on avait fait beaucoup d’efforts. Et on a vu une bande de supporters, entre 30 et 50, s’introduire dans le vestiaire. C’est quelque chose qu’on n’a pas apprécié du tout, car c’est lié à notre intimité. On comprend qu’ils ne soient pas contents, mais rentrer dans l’intimité du vestiaire, c’est quelque chose qu’on ne doit pas voir dans le football. »

« Les supporters ont dit qu’ils venaient pour parler, mais ils l’ont fait assez violemment. Ils sautaient partout, ils criaient. Ce n’est pas une manière de discuter. On les a repoussés, il n’y a pas eu de bagarre, mais des petits coups pour les repousser. Personnellement non, mais j’ai été surpris car ce sont des choses qui ne doivent. »

De la ligue 2 à la ligue 1
Joël Sami rejoint le club de Valence à l’âge de quinze ans. Il y reste trois saisons et intègre l’équipe première qui évolue en CFA 2. Repéré par des clubs anglais, il effectue des essais à Bolton, Manchester United et surtout Leeds, où il reste plus de trois mois. Les dirigeants de Valence refusent de le libérer et l’obligent donc à rentrer en France.
Le Congolais signe finalement à Amiens, découvre la Ligue 2 et devient rapidement l’un des hommes de base de la charnière centrale picarde. Son gabarit assez robuste a fait de lui une valeur sûre de l’Amiens SC. Lors de la saison 2006-2007, il frôle l’accession en Ligue 1 .

Des représentants de Lens, de Lille mais aussi de plusieurs clubs étrangers viennent régulièrement le superviser au stade de la Licorne.
En fin de contrat, il opte finalement pour l’ASNL et signe dès le mois de janvier 2008 pour la saison suivante. Blessé à Motherwell lors du tour préliminaire de la coupe de l’UEFA au mois de septembre, il doit toutefois patienter de longs mois avant de découvrir la Ligue 1, mais termine tout de même la saison au poste de titulaire.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com