Combats Boxe: Les entraineurs mauriciens en stage

L’Ile Maurice organise un stage de remis à niveau pour les entraineurs locaux de la boxe.

Depuis vendredi dernier et ce jusqu’au samedi prochain, une vingtaine d’entraîneurs mauriciens vont suivre une formation sur le noble art.

Le stage, dirigé par le Sénégalais Joseph Diouf membre de la Commission des entraîneurs de l’Association internationale de boxe amateur (AIBA), concerne des séances pratiques et théoriques.

«J’ai fait pratiquement tous les continents et c’est merveilleux de partager ses connaissances avec les entraîneurs et les boxeurs», a laissé entendre le Sénégalais.

«Nous avons opté pour un instructeur francophone, car cela favorisera la communication. L’accent sera placé sous la formation et au niveau de notre fédération, nous souhaitons que ce stage constitue un plus», a expliqué Rajiv Rajcoomar, président de l’Association mauricienne de boxe.

Joseph Diouf s’attend à ce que les dirigeants africains investissent davantage afin que le noble art du continent puisse atteindre d’autres sommets. «Le haut niveau ne peut qu’être atteint qu’à travers l’apport des gouvernements et des mécènes. Il faut également que les fédérations puissent être autonomes financièrement».

 

Pour le Sénégalais, les boxeurs africains devraient être davantage sollicités au niveau international. «Il s’agira d’exploiter le potentiel physique et psychologique. Avec davantage de test-matches, de sorties internationales, nos boxeurs pourront faire face aux pays renommés. De làn ils ne seront pas surpris lors des rendez-vous d’envergure tels les Jeux Olympiques».

Diouf pense que l’Afrique devrait être plus présente dans des instances de décisions et que le niveau des entraîneurs soit en hausse. De là, les résultats devraient être encore plus positifs.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com