Antilles NBA/Kévin Séraphin : « Je fais entièrement partie de l’équipe maintenant »

Alors que son début de saison était prometteur, les minutes n’ont cessé de baisser pour Kevin Séraphin depuis quelque mois.

Depuis le retour de John Wall, le coach des Wizards préfère bien souvent associer les paires Chris Singleton/Nene ou Trevor Booker/Emeka Okafor. Difficile à avaler pour celui qui tourne à 9,6 points et 4,7 rebonds de moyenne sur la saison en une vingtaine de minutes.
Après avoir explosé en fin de saison dernière avec les Wizards, le Guyanais ne cachait pas son avis de decrocher le trophée de Most Improved Player. En difficulté en début de saison, au même titre que son équipe, le pivot de Washington semble avoir enfin retrouvé ses marques.

Dans un entretien accordé au site basketsession, l’Antillais est revenu sur sa saison et son avenir :
« On commence vraiment à bien tourner et à prendre du plaisir entre nous. Ce n’est pas la même équipe qu’en début de saison. On a bien enchaîné. Maintenant quand on se déplace, les autres équipes ont quand même peur de nous. »


« J’ai eu des hauts et des bas. C’est difficile parce que les rotations à l’intérieur ne sont jamais les mêmes donc tu cherches ta place. Je connais mon rôle et ma place mais il n’y a rien de constant et régulier. Le coach cherche les bonnes rotations donc il teste plusieurs choses. »
« Je fais entièrement partie de l’équipe maintenant. Avant je me focalisais sur la défense mais c’est quelque chose que j’ai appris quand j’étais jeune. Quand tu es pro, tu dois prouver en défense pour pouvoir gagner des ballons en attaque. »


« Je le vois par rapport à la manière dont les équipes adverses défendent sur moi. Il y a très souvent des prises à deux. Il ne me laisse même pas le temps de prendre un ou deux shoots pour voir si je suis chaud. Ça veut dire que je suis beaucoup plus menaçant. Du coup je dois m’adapter, ce n’est pas évident. Mais ça me fait plaisir de savoir qu’on me considère comme une menace. »


« J’ai quelques pensées pour l’équipe de France mais j’essaye d’être le plus possible dans ma saison. Et puis il y a aussi la suite de ma carrière. J’aimerais avoir un vrai rôle de leader dans mon équipe actuelle mais si je dois bouger, je le ferai. Pour l’instant, je n’en suis pas là. »

 

Lire aussi :

NBA : Le Guyanais Kevin Séraphin s’éclate

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com