Afrique Le billet de Basile Boli : la démission attendue de Claude Leroy ! Halte au lynchage !!!

Il est l’un des plus grands entraineurs étrangers de l’Afrique. Un sorcier, un vrai africain dans l’âme. Claude Le Roy n’est plus le coach de la RD Congo. Il a démissionné  hier après une fin de match houleuse dimanche soir face à la Libye (0-0) en match qualificatif de la coupe du Monde de foot. Certains supporters auraient voulu le lyncher !

C’était malheureusement prévisible. On se souvint qu’avant la CAN, il avait déjà menacé de claquer la porte pour une histoire de primes non payées. Il était revenu sur sa décision et avait tenté de faire croire que tout allait bien. Son équipe avait fait une Coupe d’Afrique des Nations très décevante qu’il assumait.

Car Claude est courageux. Il savait aussi que son temps serait bientôt venue à la tête de cette sélection qui lui a apporté tant de joies aussi.

Son discours avait du mal à passer  auprès de certains joueurs de l’équipe. Il n’arrivait plus à se faire respecter non plus ! On l’a bien vu sur  le penatly que Kaluyituka a voulu tier et qu’il a manqué alors que c’est Mbokani qui devait se charger de le tirer…

Il y a quelques jours, il déclarait grand seigneur : »Mon avenir n’est pas important. (…) C’est un pays où on a commencé à réaliser quelque chose de de bien avec un groupe de qualité. Il faut continuer à travailler dans la cohérence et le rationnel, dans la durée. Il faut une organisation de qualité. C’est un immense et fabuleux pays de football. C’est dommage de ne pas avoir pu susciter plus d’enthousiasme avec une qualification. (…) J’ai pris un immense plaisir à rebâtir cette équipe, il nous a sans doute manqué quelques joueurs que j’aurai voulu voir avec nous et qui ne sont pas venus. C’est la fin d’une belle aventure mais j’ai eu une relation très forte avec ce groupe avec des joueurs à forte personnalité.»

J’adore aussi les petites phrases de ce grand bonhomme qui a disputé 7 CAN !

« Je suis un Breton en Afrique. C’est la preuve d’un attachement à un continent et d’un continent à moi. Ma plus grande fierté, c’est que tous ces pays m’aient rappelé. Ici, on n’imagine pas la folie que cela déclenche quand je reviens. Pourtant, je n’ai jamais passé la brosse à reluire.

 “Sorcier blanc” ? C’est mon surnom !  Ca me fait sourire. Quand j’ai été nommé au Cameroun, j’étais inconnu, personne ne voulait de moi. Devant les marabouts, j’ai dit que mon compatriote Merlin était le premier sorcier de l’histoire et que si ses sorciers étaient si forts, l’Afrique aurait déjà gagné le Mondial. Cette légende est née de là.”

Claude Leroy va-t-il rebondir en Afrique ou tourner la page. On le dit un peu fatigué ces derniers temps. Quoi qu’il en soit, le foot africain doit respecter jusqu’au bout ce grand monsieur.

B.B

Publié par Basile BOLI pour Africa Top Sports

Basile Boli est le consultant star de Africa Top Sports.com. Voici son blog ! Et attention, il est aussi efficace avec sa souris que sur un terrain !!!