Combats Boxe : Mayweather fait son retour face à Guerrero ce samedi

Jour J-1 pour le « comeback » de Floyd Mayweather Jr. L’Américain remonte sur les rings après un an d’absence dont trois mois en prison. Le boxeur surnommé « Money » défend son titre WBC des poids mi-moyens ce samedi. Il sera face à son compatriote Robert Guerrero.
« Je me sens invincible. Je suis au top de ma condition, dans une super forme. J’ai travaillé dur », a déclaré Mayweather Jr. Apres douze mois d’inactivité, le champion WBA des super-welters et invaincu en 43 combats qualifie cette période de « simples vacances », affirmant que « parfois le corps a besoin de temps pour guérir, se régénérer, se reposer ».


Il semble être convaincu de sa victoire contre Guerrero. « Pour entrer au Hall of Fame, je dois affronter les meilleurs et être au summum de mon art, a poursuivi Mayweather . Guerrero est l’un des meilleurs, il l’a prouvé. Mais il n’aura pas la chance de retourner à ce niveau après sa défaite. »


Guerrero pour sa part rêve d’être le premier à faire chuter son adversaire. « Il ne s’agit pas d’humilier seulement Floyd, mais aussi le monde de la boxe », a déclaré Guerrero.

 

« Certains pensent que Floyd est un dieu, dans sa façon de vivre, de dépenser de l’argent. Certains le pensent invincible. Mais cette invincibilité doit s’arrêter. Il va perdre son premier combat », a-t-il assuré.

« Avec cette année de pause, il risque d’être rouillé en montant sur le ring. Ça va prendre un peu de temps avant d’aller mieux. Après un an sans boxe, il va moins bien encaisser les coups », a-t-il estimé, tout en s’attendant à affronter «un combattant intelligent et très tranchant ».

« Tout le monde dit toujours ce qu’il compte me faire, a répliqué Mayweather. C’est un adversaire solide, il parle bien. Maintenant, on va voir s’il boxe aussi bien qu’il parle. Il ressemble plus à un lutteur qu’à un boxeur ».

Le MGM Grand à Las Vegas sera en ébullition pour ce combat. Personne ne voudrait se faire raconter l’histoire. La tension entre les deux boxeurs est tellement au maximum que l’entourage des deux hommes s’en mêle. Lors de la conférence de presse, les pères et entraîneurs respectifs de Floyd Mayweather Jr. et de Robert Guerrero sont presque venus aux poings. Les agents de sécurité ont dû écarter les deux hommes.

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com