Antilles Diamond league : Les afros à Doha

Première épreuve de la Diamond league à Doha ce vendredi. Les athlètes africains à l’image de David Rudisha et Amantle Montsho seront présents.

Avec l’absence d’Usain Bolt, les projecteurs seront tournés sur le Kenyan David Rudisha, champion olympique sur 800m. Pour ce meeting, le recordman du monde du 800 m se frottera à une belle brochette de spécialistes dont l’Ethiopien Mohamed Aman, le seul coureur à l’avoir battu depuis 2009. Mais le Kenyan devra également se méfier de ses compatriotes Timothy Kitum (1’42”53) et Job Kinyor (1’43”76).
Si Aman est à peine audible, son compatriote Hagos Gebrhiwet, champion du monde de cross-country à 18 ans, est une momie. Pressenti pour succéder à Kenenisa Bekele sur le trône du demi-fond long, le jeune homme trouvera les 3000 m de fin de programme un peu courts.
On notera la participation aussi Myriam Soumaré. La Franco-Mauritanienne vainqueur l’an dernier de sa première étape du Diamond League à Bruxelles sera au départ 400m. Soumaré affronter Allyson Felix sur cette distance. L’Américaine reste invaincue en 10 courses à Doha depuis 2005.

 

Sur les 200m la favorite sera la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, double championne olympique du 100 m.
« Je commence à aimer cette distance. L’an dernier encore, j’avais du mal à bien distribuer l’effort. Et je compte disputer les 100 et 200 m aux Mondiaux », explique Shelly-Ann Fraser-Pryce.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com