Afrique Finale de la FA Cup Manchester/City-Wigan : Les Afros à suivre !

La finale de la FA Cup est également un duel entre Ivoiriens. La rencontre qui va se dérouler  en Angleterre sera bien suivie en Côte d’Ivoire. Le bouquet final qui oppose Manchester City à Wigan est une confrontation entre Arouna Koné de Wigan et les frères Touré, Yaya et Kolo.

 

 

Manchester City

Ce soir, les regards seront tournés sur Yaya Touré, auteur de l’unique but de la finale en 2011 contre Stoke City. L’ancien joueur de Barcelone qui respire la grande forme avec les Citizens est auteur de 30 buts en autant de titularisations pour 6 buts cette saison. Arrivé en Angleterre en 2009,  l’ancien Monegasque a déjà gagné la Coupe d’Angleterre, la Charity Shield et bien sur le titre de la Premier League.

Va-t-il ajouter un trophée à son palmarès ? Le joueur veut faire partir de l’histoire du club.

 

En panne de vitesse ces derniers moment et désireux de quitter Manchester, Kolo Habib Touré sera sans doute heureux d’allonger la liste de son palmarès avant de déposer ses valises ailleurs. Barré par la concurrence au sein de la défense des Citizens, l’ancien Gunner ne se voit pas dans l’effectif de Roberto Mancini la saison prochaine. Les 14 matchs – dont 5 fois remplaçant – disputés ne reflètent pas l’image d’un guerrier. Il a eu peu de chance de se retrouver dans l’équipe de départ du technicien italien.

L’autre Africain et Ivoirien du groupe, Abdul Razak, promis à un bel avenir a du mal à s’intégrer dans un club qui regorge la crème du football mondial. Sa présence sur la liste ne serait qu’une surprise.

Wigan

Si Arouna Koné venait à offrir ce trophée à sa formation, Wigan se verra consoler cette saison. Posté dans la zone de relégation et à 3 points du premier non-relégable, Wigan a déçu en Premier League. Ce titre sauvera la saison et pourrait permettre au club d’être européen la saison suivante.

L’ancien joueur de Seville qui s’implique pour le maintien de son club, alignant 32 matchs pour 11 buts est à l’image de son club. Son talent contraste souvent avec ses résultats. Relégable avec Wigan, il n’a jamais été heureux en sélection. Oublié depuis longtemps, il a disputé la CAN 2013 en Afrique du Sud pratiquement sur le banc de touche. Ce trophée lui donnera les larmes aux yeux, s’il n’arrive pas à se retenir au terme de la finale.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com