Afrique Ligue des Champions (Féminin) : Les afros à suivre

Les Amoureux du football féminin ont rendez-vous ce jeudi soir pour vivre la finale de la Ligue des Champions féminine. La rencontre qui se tient à  Stamford Bridge à Londres oppose l’équipe féminine de Lyon aux Allemandes de Wolfsburg.
Une occasion d’écrire l’histoire pour l’Olympique lyonnais. Le club aura l’opportunité de devenir la première équipe à remporter trois Ligues des champions féminine consécutives. Pour sa quatrième finale de suite, l’OL défie Wolfsburg, dernière recrue dans la compétition qui a réalisé le doublé en Allemagne cette saison. Invaincues en C1 depuis leur défaite en finale contre Potsdam en 2010, les joueuses de Patrice Lair sont désignées comme les grandes favorites.
L’effectif lyonnais est, en effet, sans égal, même au niveau européen, avec des internationales confirmées jusque sur le banc de touche.

Ce jeudi, des footballeuses afros, aussi douées que Wendie Renard, Sarah Bouhaddi, Amel Majri, Louisa Necib, Elodie Thomis pourront marquer l’histoire du football féminin.
« Aucune équipe n’a remporté l’épreuve trois fois de suite, insiste la défenseuse Wendie Renard. Inscrire le nom de l’OL trois fois de suite sur cette coupe, ce serait donc magnifique ».

Meme si les « Gones girls » partent favorites devant les joueuses de la Basse-Saxe, la Martiniquaise se montre prudente. « C’est la première fois qu’elles se qualifient pour la Ligue des Champions, explique Renard. On s’attend à un match compliqué ». L’Antillaise sera chargée d’annihiler les offensifs de Wolfsburg dans la défense de l’OL.

 

De Même, la Franco-Algérienne Sarah Bouhaddi devrait être au mieux de sa forme pour rassurer la défense lyonnaise lorsqu’elle sera dans sa cage.  Pour le coach des Gones girls, la gardienne âgé de 26 ans, « est certainement la meilleure en Europe, voire du monde à son poste. C’est une gardienne qui sort et qui a beaucoup de présence dans sa surface de réparation. Ce n’est pas si courant en football féminin. Elle a une grosse personnalité qui lui permet d’être très présente défensivement et à l’intérieur du groupe».
De son coté, Amel Majri débutera le match sur le banc. La Tunisienne d’origine n’est pas dans le onze de départ, pour animer le milieu de terrain.

Par contre, Louisa Necib, débutera la rencontre. La Franco-Algérienne pourrait être l’arme fatal dans le secteur offensif.

Elodie Thomis quant a elle sera a la pointe de l’attaque. La Martiniquaise aura la lourde tâche d’inscrire des buts si l’OL a envie de réaliser un triplé.

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com