Afrique La phrase du jour : Alain Giresse se plaint de ses conditions de travail

Alain Giresse, vient de publier la liste des 23 joueurs sénégalais qui feront face à l’Angola, le 8 juin prochain, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

A la tête des Lions depuis janvier dernier, le technicien français semble ne pas avoir tous les atouts pour effectuer à bien sa mission au pays de la Terenga. Sur les ondes de la radio girondine en collaboration avec Webgirondins, Giresse a essayé de dresser un bilan du football sénégalais.

Le sélectionneur des Lions a pointé du doit le problème majeur dont souffre le football sénégalais. Pour l’ancien coach des Aigles du Mali, le manque d’infrastructures empêche de travailler dans de bonnes conditions :

 

«Malheureusement, au niveau d’infrastructure, je ne travaille pas dans de bonnes conditions. C’est le décalage qui existe ici et que je découvre. Là ou le bât blesse, ce sont les infrastructures car, c’est la base sur laquelle on peut s’appuyer pour organiser le football. Il y’a peu d’infrastructures et une organisation limitée. C’est le côté un petit peu étonnant que je découvre ici et que je n’avais pas vu dans les autres pays africains».

«Moi, j’ai mes limites, il y’a des choses qui sont du ressort de l’Etat. Moi, je suis sur l’équipe nationale». «Il y a un gros potentiel de joueurs. On trouve même de très bons joueurs».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com