Autres Sports Lancer de tongs : La France accueille le championnat du monde

Après l’Australie, Londres et Nouméa, la France s’apprête à accueillir le championnat du monde du de lancer de tong. Cette discipline reste méconnue du grand public. Le lancer de tongs consiste à envoyer sa chaussure le plus loin possible avec son pied, alors qu’un coéquipier la récupère. La compétition débute ce vendredi 31 mai au Thor, dans le Vaucluse.
« Cela fait 10 ans que ce championnat existe », explique Denis David, le président d’organisation.
Les règles du lancer de tong sont très précises. Le projectile, tiré avec le pied, ne doit pas peser plus de 225 grammes et il doit être réceptionné par un receveur dont les deux pieds doivent être au sol lors de l’impact.
« Pour gagner, il faut bien sûr lancer la tong le plus loin possible et en rattrapant la tong le receveur doit avoir les deux pieds au sol pour que le lancer soit valide. Les plus adroits et les enfants ont donc toutes leurs chances. De plus, on a 5 lancers et on cumule les distances de chaque lancer valide », poursuit Denis David.
Plus de détails sur la discipline ci-dessous :
Définition d’une tong


Une tong est une chaussure ouverte composée d’une semelle en plastique, en caoutchouc, ou en liège (les tongs avec des semelles en bois, ou dans un autre matériau lourd ou rigide sont interdites) et d’une lanière tenue en 3 points. Sa particularité est d’être tenue en insérant une partie de la lanière entre l’orteil et l’autre doigt.

Équipes

Une équipe est composée de 2 personnes : un lanceur, et un rattrapeur. Le rôle de chacune de ces personnes, au sein d’une équipe, pourra changer à leur gré au cours de la compétition. Une même personne ne peut concourir que dans une seule équipe
Principe général

 

Le lanceur doit partir d’un point fixe. Une zone d’élan de 2 mètres imposera de lancer la tong avant une limite.

Le lanceur part du point fixe, une tong au pied, correctement enfoncée. Il est recommandé d’avoir sur l’autre pied une chaussure type tennis ( pour des raisons de stabilité).Une fois que le lanceur a commencé à dégager son pied de la tong, celle ci ne doit plus toucher terre.

Le lanceur dispos de 30 secondes de préparation maximum au bout desquelles desquelles il doit avoir fait son lancer

Le lanceur lance ensuite sa tong, et le rattrapeur doit la reprendre avant qu’elle n’ait touché terre. Au moment de la prise de la tong, le rattrapeur doit avoir les 2 pieds au sol. A ce moment il doit s’immobiliser pour permettre de calculer la distance du lancer.

La distance homologuée sera égale à la distance entre la limite de départ, et la partie du corps du rattrapeur la plus près de celle ci.

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com