Combats Taekwondo : L’Egypte veut relever son niveau

La Fédération égyptienne de taekwondo travaille d’arrache pied pour ramener la sélection nationala à son niveau. Malgré le manque de soutien financier, les Pharaons version taekwondo se préparent pour faire une belle performance aux jeux méditerranéens. La compétition aura lieu à Mersin en Turquie du 24 juin au 3 juillet. L’Egypte à l’intention de faire ses preuves dès la fin juin lors des Jeux Méditerranéens. La nouvelle Fédération présidée par Ahmad Fouli a organisé 3 éliminatoires pour choisir la sélection nationale sous la houlette de son nouvel entraîneur, Ossama Al-Sayed.

« C’est la première fois que la Fédération organise des éliminatoires pour choisir la sélection. Cela donne l’opportunité à tous d’intégrer l’équipe nationale, ce qui augmente la concurrence et donc le niveau du taekwondo égyptien », se réjouit Seham Al-Sawalhi (67 kg) dans les colonnes de l’ hebdo.ahram.

« Je vise à construire une équipe pour l’avenir. Ces jeunes ont besoin d’acquérir un peu d’expérience en disputant un certain nombre de compétitions. A l’avenir, ils pourront redonner au taekwondo égyptien sa gloire passée », espère Ossama Al-Sayed, entraîneur de la sélection.

 

« Cette préparation est médiocre pour une saison qui comportera à la fois les JM et les Championnats du monde », regrette l’entraîneur.

 

« Aux JM, nous serons en concurrence avec des grandes nations, dont l’Espagne (3 médailles olympiques), la France (3 médailles), la Turquie (2), la Grèce (2) et l’Italie (1). Mais il est très important de réaliser une bonne performance à la première édition des JM où sera présent le taekwondo », conclut Al-Sayed.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com