Afrique Togo: Un courrier de la FIFA accable de nouveau la gestion du président de la fédé de foot

gabiL’étau se resserre autour de Gabriel Améyi. Le président de la FTF (Fédération togolaise de football) est de nouveau au centre de questionnements de la FIFA. Un courrier de l’instance mondiale qui circule dans la presse locale depuis 24h confirme les nombreux soupçons de gestion calamiteuse déjà dénoncée par les membres de son bureau. Les caisses sont vides à la fédération et la FIFA demande à Améyi des comptes de fonds déjà utilisés.

Depuis plusieurs jours, la presse révélait le manque de moyens financiers à la fédération pour financer la phase retour du championnat national de première division prévue pour reprendre le 1er septembre prochain. Le courrier de la FIFA l’atteste. Gabriel Améyi a écrit à l’instance mondiale, qui soutient depuis 3 ans les compétitions à la FTF, pour avoir un décaissement pouvant lui permettre d’aller au bout de différentes compétitions.

Pas de fonds pour le football féminin non plus !

Dans sa missive, la FIFA révèle sa surprise de voir la FTF réclamer encore des fonds alors qu’elle dispose des revenus de la CAN dernière à laquelle le Togo a participé et terminé en quarts de finale. « A propos des fonds de la CAN, nous attendons toujours comme vous vous y étiez engagés, votre contribution à hauteur de 200.000 dollars sur notre projet commun FIFA/FTF géré par KPMG (Ndlr; cabinet d’audit qui gère les fonds de la FIFA octroyés à la FTF) », peut-on lire dans le courrier.

Le football féminin et des jeunes, cause d’une brouille entre la FTF et son porte-parole Amavi Patatou, ce dernier ayant d’ailleurs menacé de démissionner il y a quelques semaines, n’a pas non plus de financement. Chose choquante pour la FIFA: « Nous sommes surpris que vous ne soyez pas en mesure de financer ses activités sur les fonds propres de la FTF compte tenu des fonds importants que vous avez reçu de la CAF par rapport à la participation des Eperviers à la CAN« .

Des justificatifs de dépenses encore réclamés

La FIFA demande également à la FTF de prendre contact avec des opérateurs privés afin d’obtenir des fonds complémentaires pour ces compétitions et ne pas se tourner à chaque fois vers elle: « Nous déplorons que les courriers que vous nous adressez ne se limitent qu’à des demandes de financements ou de décaissement exceptionnels« . L’institution de Joseph Sepp Blatter attend aussi de nouveau des justificatifs de nombreuses dépenses effectuées par Gabriel Améyi qui estime avoir dépensé de ses propres fonds pour financer des activités de la fédération.

« Nous comprenons que vous ayez dépensé de l’argent sur vos fonds personnels. mais compte tenu des doutes qui demeurent sur la manière dont ont été gérés et dépensés les fonds du projet en 2012, l’éligibilité de certaines dépense (…) et des frais que nous avons dû couvrir pour les transferts de l’argent de la CAF suite à votre intervention (près de 9000 dollars), nous ne sommes pas en mesure de vous rembourser la somme demandée« .

Ce n’est pas la première fois que la FIFA réclame des comptes de dépenses effectuées par la FTF.

 

fifalettr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fifaletr

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com