Antilles Eurobasket/ F. Piétrus : Le Guadeloupéen est impatient et très excité

imagesAprès 6 semaines de préparation, l’Equipe de France, va enfin se lancer dans sa nouvelle campagne européenne. L’Eurobasket commence ce mercredi en Slovénie. Le tournoi qui parait très ouvert s’achèvera le dimanche 22 septembre.
Tombée dans le groupe de loin le moins relevé, la France n’a guère d’inquiétude à se faire au premier tour. C’est une équipe d’Allemagne très rajeunie, sans Nowitzki, et qu’elle a battue deux fois en préparation qu’affrontent les Bleus pour son entrée dans l’Euro 2013 messieurs de basket.
Dans un entretien avec Sport24.com, Florent Pietrus estime que les Bleus ont une vraie chance d’aller au bout. Le Guadeloupéen est impatient de débuter la compétition. L’Antillais a aussi tiré le bilan de la préparation de l’Equipe de France.
« On est impatient de commencer ! Nous sommes en préparation depuis un mois et demi, avec cette date du 4 septembre en tête. On est à la fois impatient et très excité. »

« Contrairement aux années précédentes, je ne sais pas pourquoi, je l’ai trouvée très longue ! On a beaucoup bougé, avec beaucoup de matches amicaux au programme (Ndlr : dix). C’est peut-être pour ça… Dans l’ensemble, le bilan est assez satisfaisant. On a bien travaillé. Je pense qu’on arrive vraiment frais au championnat d’Europe. »

« On sait très bien que si on veut aller loin au championnat d’Europe, il faudra avoir une très bonne défense. On est vraiment tourné vers l’offensive. Mais si le but du jeu est de mettre des paniers, il convient aussi de ne pas en prendre ! Il y a de petits détails à régler, au niveau du placement en défense par exemple. Mais l’équipe n’a finalement pas tant changé que ça par rapport aux dernières années, l’état d’esprit est toujours le même. C’est un problème qui doit être résolu par le collectif. La défense a toujours été notre marque de fabrique ces dernières années. Nos adversaires ont conscience que défensivement, nous sommes toujours présents. Quand la compétition commencera, chaque action revêtira plus d’importance, il y aura plus d’enjeu. Ça impliquera un peu plus tout le monde naturellement. »

 

 

« La France a montré de très belles choses depuis quelques années. Ne pas faire partie des cinq meilleures équipes d’Europe serait une déception. Après, le Mondial c’est une chose, mais au fond de nous-mêmes, on sait que ça ne suffira pas. On sait qu’il y a cet objectif à atteindre, mais ce n’est clairement pas ce qu’on vient chercher. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com