Afrique Marseille : Le Ghanéen A. Ayew préfère le système d’Arsenal

SOCCER-FRANCE/L’Olympique de Marseille n’a pas la force financière du Paris Saint-Germain ni de Monaco. Les dirigeants ont mis une stratégie en place, celle de mettre en valeur les talents français en leur donnant l’opportunité de côtoyer avec les plus grands de France et du monde.

Si le président du club, Labrune veut s’inspirer de Borussia Dortmund, le Ghanéen André Ayew pense lui à Arsenal.

« Les deux mastodontes, Paris et Monaco, recrutent à l’étranger et sur ce terrain nous ne pouvons pas lutter, confiait récemment le président marseillais.  Eux peuvent acheter au prix fort, en transfert et en rémunération, le premier ou le deuxième choix. Nous, nous ne pouvons prétendre qu’au troisième. Nous préférons nous tourner vers le premier choix du marché français, et les joueurs que nous avons pris n’ont rien à envier aux meilleurs (…) Nous voulons des joueurs qui tirent tous dans la même direction, à travers un challenge collectif et personnel pour certains en vue de la Coupe du Monde. C’est un peu le projet sportif qu’avait choisi Dortmund il y a trois ans », a martelé le président de l’OM.

« Je ne me fais pas de soucis pour les jeunes. Ils ont le niveau pour jouer en L 1. C’est quand il faudra faire face aux critiques qu’il faudra les aider. Le club devra aller au bout de sa logique. Ne pas tout changer dans un an si les résultats ne sont pas ceux espérés. Le meilleur exemple, c’est Arsenal avec les Ramsey (22 ans), Wilshere (21 ans), Walcott (24 ans} Koscielny (28 ans). Wenger savait où il allait, il a su être patient. Et sa gestion saine lui a permis d’ajouter Ôzil (acheté 50M€ au Real Madrid)», a fait savoir André Ayew.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com