Afrique Mondial 2014 : Abou-Treika -Mohamad Salah, clé de la victoire face au Ghana ?

2013-635168402855229750-522_485x310Le dernier match aller des cinq barrages d’accès à la Coupe du monde 2014 a lieu ce mardi à Kumasi entre le Ghana et l’Egypte. Les Egyptiens veulent réussir un bon résultat à l’extérieur et disputer le match retour au Caire malgré des problèmes de sécurité.
C’est une rencontre entre deux géants du continent en forme de revanche de la finale de la CAN 2010. Les Pharaons espèrent ainsi participer au troisième Mondial de leur histoire après 1934 et 1990. L’Egypte, seule équipe à avoir réussi un carton plein (six victoires en six matchs) lors du deuxième tour des éliminatoires veulent rester sur cette dynamique. Bob Bradley et ses hommes ont l’intention de faire un véritable hold-up à Kumasi cet après-midi.

Salah: la relève de Treika est assuré! 

Les Pharaons comptent sur le tandem Mohamad Salah et Mohamad Abou-Treika pour faire la différence face aux Black Stars. Les deux joueurs ont 11 des 16buts de la sélection égyptienne lors de ces éliminatoires. Issu de génération différente, Mohamad Salah (6buts) et Abou-Treika (5buts) pourraient être la clé pour la victoire face au Ghana.
A 34 ans, Abou-Treika qui a tout gagné sur le continent, n’a jamais disputé la moindre Coupe du monde. Le milieu de terrain d’Al Ahly qui possède une vaste expérience, une excellente vision de jeu, une finesse de passe et un instinct de buteur n’a qu’un seul rêve, disputer une Coupe du Monde avant de prendre sa retraite. Mohamad Salah (22 ans) est la vedette montante des Pharaons. Ce duo s’entend à merveille sur les pelouses. Sur les 6 buts marqués par Salah, Abou-Treika a été son passeur à trois reprises.
« Il y a une grande harmonie entre nous et c’est grâce à lui. C’est un joueur qui facilite la tâche à tous les joueurs qui l’entourent. Il s’est toujours imposé. Il a toujours épaulé ses coéquipiers, même ceux de Bani Yas, où il n’a passé que 6 mois. C’est une grande valeur. Il joue un grand rôle au sein de la sélection sur et en dehors de la pelouse », explique le jeune attaquant du FC Bâle.

 

 

A Kumasi, les Pharaons ont intérêt à réussir un bon résultat au Baba Yara Stadium. La Fédération ghanéenne a demandé à ce que le match retour, prévu le 19 novembre au Caire, soit déplacé sur terrain neutre pour des raisons de sécurité.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com