Afrique Togo/Foot: Champ.(26ème J), Violences à Womé: témoignage d’une victime-Vidéo

supporter de semassiviolenceLa 26ème journée du championnat national de football a été disputée ce week-end. Maranatha de Fiokpo recevait Semassi de Sokodé au stade Général Ameyi de Womé. Les Messagers de Fiokpo ont dominé les Guerriers de Tchaoudjo 1-0.

Comme c’est le cas depuis quelques journées, la violence a encore fait parler d’elle au cours de cette journée.

Sur radio de victoire fm, une chaîne de Lomé, le directeur sportif  de Semassi, Tchanilé Banna, qui avait assisté à une partie du match qui a opposé son club à Maranatha de Fiokpo, a dénoncé plusieurs irrégularités notamment la revalorisation des prix des tickets d’entrée dans le but d’empêcher les supporters de la formation visiteuse d’accéder au stade; l’expulsion d’un attaquant de Semassi et le penalty sifflé contre son club.

L’ancien sélectionneur du Togo a aussi fait savoir que les supporters de Semassi ont été la cible des fans de Maranatha.

Une accusation rejetée hier sur la même chaîne par le président de la formation hôte, Gilbert Kakraba qui estime au contraire que les actes de violences sont orchestrés par les supporters de Semassi qui sont arrivés dans le seul but de faire suspendre le terrain de Womé.

Tout compte fait, le stade de Womé a été le théâtre de violence après la rencontre de cette 26ème journée. Et pourtant, le ministre de la sécurité, le colonel Yark Damehame, avait promis de punir sévèrement  les auteurs de troubles dans les stades du Togo.

A noter que la commission de discipline de la FTF a déjà suspendu des terrains de football de première division à cause de ces genres d’actes de barbarie.

Voici le témoignage d’un supporter de Semassi, victime des actes de violences.

Image de prévisualisation YouTube
Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com